Élaboration de l'indice des prix à la consommationIPC

Sources
Paru le : Paru le 17/10/2019

Résumé

L’IPC est l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation du niveau général des prix des biens et des services consommés par les ménages sur le territoire français. C’est une mesure synthétique des évolutions de prix à qualité constante.

L’IPC joue un triple rôle :

1- économique : il permet de suivre, mois par mois, l’inflation. L’IPC est également utilisé comme déflateur de nombreux agrégats économiques (consommation, revenus, etc.) pour calculer des évolutions en volume, ou en termes réels (« en euros constants ») ;

2- socio-économique : l’IPC, publié au Journal officiel chaque mois, sert à indexer de nombreux contrats privés, des pensions alimentaires, des rentes viagères et aussi à indexer le Smic ;

3- monétaire et financier : à des fins de comparaison internationale, les indices de prix ont fait l’objet d’un travail d’harmonisation entre les services statistiques nationaux sous la coordination d’Eurostat. Les indices de prix à la consommation harmonisés (IPCH) ainsi obtenus ne se substituent pas aux IPC nationaux. Dans le cadre de l’objectif de stabilité des prix de la Banque centrale européenne, l’IPCH est l’indicateur majeur pour la conduite de la politique monétaire dans la zone euro. Dans le cas de la France, l’IPC et l’IPCH ont des évolutions assez proches, reflet de leur proximité méthodologique. En outre, depuis septembre 1998, des obligations indexées sur l’inflation (l’IPC national dans ce cas), sont émises par le Trésor français.

Type d'opération

Synthèse

Organisme responsable

  • Direction des statistiques démographiques et sociales

Fréquence de collecte des données

Mensuelle

Indicateurs produits