Solde de la balance commerciale en biens en 2018Données annuelles de 1971 à 2018

Chiffres-clés
Paru le : 11/02/2019

Solde de la balance commerciale en biens en 2018

en milliards d'euros
Solde de la balance commerciale en biens en 2018 (en milliards d'euros) -
Année Exportations Importations Solde
2018 491,6 551,5 -59,9
2017 (r) 473,4 531,2 -57,8
2016 (r) 452,9 497,6 -44,7
2015 (r) 455,5 498,5 -42,9
2014 (r) 436,8 493,1 -56,3
2013 436,2 498,0 -61,8
2012 442,0 509,6 -67,6
2011 428,6 503,1 -74,5
2010 395,0 447,5 -52,4
2009 346,5 391,9 -45,4
2008 417,6 473,9 -56,2
2007 406,5 449,0 -42,5
  • r : données révisées.
  • Note : données brutes estimées, Fab-Fab y compris matériel militaire et données sous le seuil déclaratif ; révision exceptionnelle des données relatives aux importations des produits aéronautiques entre janvier 2014 et avril 2018, pour l'essentiel une rectification à la baisse des importations aéronautiques en provenance du Royaume-Uni (d'où une révision à la hausse du solde commercial de la France).
  • Champ : échanges de biens.
  • Source : DGDDI (extraction du 7 février 2019).

Solde de la balance commerciale en biens en 2018

  • (1) : à partir du 1ᵉʳ janvier 1997, les départements d'Outre-mer (Guadeloupe, Guyane française, Martinique et Réunion), auparavant exclus du champ de la balance commerciale de la France (et donc considérés comme des partenaires commerciaux), sont traités comme l'ensemble des départements métropolitains. Les séries depuis 1988 intègrent ce changement qui minimise les exportations : le déficit global de la France se creuse ainsi en 1988.
  • (2) : à partir du 1ᵉʳ janvier 1999, la méthodologie de comptabilisation des opérations liées à l'activité de la base spatiale de Kourou (lancement de satellites) est modifiée. Les séries depuis 1991 intègrent ce changement qui a plus fortement minimisé les exportations et donc pénalisé la balance commerciale.
  • Note : données brutes estimées, Fab-Fab y compris matériel militaire et données sous le seuil déclaratif ; révision exceptionnelle des données relatives aux importations des produits aéronautiques entre janvier 2014 et avril 2018, pour l'essentiel une rectification à la baisse des importations aéronautiques en provenance du Royaume-Uni (d'où une révision à la hausse du solde commercial de la France).
  • Champ : échanges de biens.
  • Source : DGDDI (extraction du 7 février 2019).