La consommation des ménages en biens se replie en décembre (−1,2 %), mais est quasiment stable au quatrième trimestre 2017 (−0,1 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - décembre 2017

En décembre 2017, les dépenses de consommation des ménages en biens se replient en volume* (−1,2 %), après un net rebond en novembre (+3,0 % après −2,1 % en octobre). La consommation alimentaire et les achats de biens durables reculent nettement. Sur l'ensemble du dernier trimestre 2017, les dépenses en biens sont quasi stables (−0,1 %).

Informations rapides
No 24
Paru le : 30/01/2018
Prochaine parution le : 28/02/2018 à 08h45 - janvier 2018

En décembre 2017, les dépenses de consommation des ménages en biens se replient en volume* (−1,2 %), après un net rebond en novembre (+3,0 % après −2,1 % en octobre). La consommation alimentaire et les achats de biens durables reculent nettement. Sur l'ensemble du dernier trimestre 2017, les dépenses en biens sont quasi stables (−0,1 %).

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2010) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Graphique1 – La consommation totale de biens

  • Source : Insee

Alimentaire : net contrecoup

En décembre 2017, la consommation alimentaire se replie (−1,4 %), après une forte hausse en novembre (+1,4 %). Les achats de produits agro-alimentaires reculent, notamment les dépenses en produits laitiers, produits à base de viande et produits transformés (conserves, condiments, etc.). De même, les achats de produits frais ainsi que la consommation de boissons et de tabac sont en forte baisse. Sur l'ensemble du trimestre, la consommation alimentaire augmente légèrement (+0,4 %).

Graphique2 – Alimentaire, biens fabriqués et énergie

  • Source : Insee

Biens fabriqués : repli très marqué

En décembre 2017, les dépenses en biens fabriqués diminuent nettement (−1,4 % après +2,6 % en novembre). Elles sont quasi stables sur l'ensemble du trimestre (−0,1 %).

Biens durables : forte baisse

En décembre, les achats de biens durables se replient fortement (−2,0 % après +2,4 % en novembre). La consommation de biens d'équipements du logement, en particulier de matériels audiovisuels, de smartphones et de produits informatiques subit le contrecoup du dynamisme des dépenses de novembre.

En revanche, les dépenses en matériels de transport repartent sensiblement en hausse en décembre (+0,9 %), portées par les achats de véhicules neufs.

Sur l'ensemble du trimestre, les achats de biens durables sont en légère hausse (+0,5 %).

Habillement-textile : en baisse

En décembre, les dépenses en habillement et textile diminuent (−1,9 %), après un rebond marqué en novembre (+6,4 % après −6,3 % en octobre). En particulier, les achats de vêtements reculent nettement. Sur l'ensemble du trimestre, les dépenses en habillement sont en baisse (−2,1 %).

Autres biens fabriqués : quasi-stabilité

En décembre, les dépenses en « autres biens fabriqués » sont presque inchangées (+0,1 %). La consommation de parfum progresse tandis que les dépenses en bricolage se replient. Sur l'ensemble du trimestre, les dépenses en « autres biens fabriqués » sont quasi stables (+0,1 %).

Graphique3 – Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

Énergie : léger repli

En décembre 2017, la consommation d'énergie diminue légèrement (−0,4 %) après un fort rebond en novembre (+8,1 % après −7,8 % en octobre). La consommation de produits raffinés, notamment de carburants, est de nouveau en hausse (+3,4 % après +4,0 % en novembre), compensant partiellement le repli des dépenses en gaz et électricité. Sur l'ensemble du trimestre, la consommation d'énergie se contracte (−0,9 %).

Graphique4 – Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

L'évolution de novembre 2017 est revue à la hausse

Par rapport à l'estimation précédente, l'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens en novembre 2017 est rehaussée : +3,0 % au lieu de +2,2 %. De nouvelles informations ont en effet été intégrées, en particulier concernant les biens d'équipements du logement (notamment les dépenses en matériels audiovisuels et smartphones). Par ailleurs, les coefficients de correction des variations saisonnières ont été actualisés.

Tableau – Dépenses de consommation des ménages

(variations en %, données CVS-CJO)
Dépenses de consommation des ménages
Poids (1) Oct. 17 Nov. 17 Déc. 17 Déc. 17 / Déc. 16 T4/T3
Alimentaire 38 –0,2 1,4 –1,4 0,4 0,4
- hors tabac 35 –0,3 1,7 –1,3 1,0 0,6
Biens fabriqués 44 –1,5 2,6 –1,4 1,3 –0,1
- biens durables 22 –0,4 2,4 –2,0 2,0 0,5
dont :
- matériels de transport 12 0,7 0,0 0,9 1,2 0,7
- équipement du logement 7 –2,5 6,8 –6,5 3,8 0,1
- habillement 9 –6,3 6,4 –1,9 0,2 –2,1
- autres biens fabriqués 13 –0,2 0,4 0,1 0,9 0,1
Énergie 18 –7,8 8,1 –0,4 1,7 –0,9
- dont énergie, eau, déchets 10 –7,5 11,1 –3,1 –0,2 –0,5
- dont produits raffinés 8 –8,2 4,0 3,4 4,4 –1,4
Total 100 –2,1 3,0 –1,2 1,0 –0,1
- dont produits manufacturés 84 –1,5 2,2 –1,0 1,3 0,1
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2016