Au quatrième trimestre 2017, l'emploi salarié privé continue de progresser (estimation flash)Estimation flash de l'emploi salarié - quatrième trimestre 2017

Au quatrième trimestre 2017, l'emploi salarié privé continue d'augmenter sur le même rythme qu'aux trimestres précédents : +0,3 %, soit 53 300 créations nettes d'emploi après 49 600 au troisième trimestre. Sur un an, il s'accroît de 1,3 % (soit +253 500). Hors intérim, il augmente de 0,2 % sur le trimestre (soit +45 200) et de 1,1 % sur un an (+208 000).

L'emploi salarié privé continue d'augmenter modérément dans l'agriculture (+0,2 %, soit +500) et accélère dans la construction (+0,4 %, soit +4 900, après +0,1 %). Il se stabilise dans l'industrie (0,0 %, soit −400). Sur un an, l'emploi privé s'accroît de 21 300 dans la construction, tandis qu'il diminue de 10 100 dans l'industrie.

Au quatrième trimestre 2017, l'emploi privé augmente de nouveau solidement dans les services marchands : +0,4 % (soit +53 200), comme au troisième trimestre. Hors intérim, la hausse demeure conséquente : +0,4 %, après +0,3 %. L'emploi non marchand privé se replie modérément sur le trimestre (−0,2 % après +0,1 %) mais augmente de 0,5 % sur un an.

Informations rapides
No 35
Paru le : 13/02/2018
Prochaine parution le : 15/05/2018 à 08h45 - premier trimestre 2018

Au quatrième trimestre 2017, l'emploi salarié privé continue d'augmenter sur le même rythme qu'aux trimestres précédents : +0,3 %, soit 53 300 créations nettes d'emploi après 49 600 au troisième trimestre. Sur un an, il s'accroît de 1,3 % (soit +253 500). Hors intérim, il augmente de 0,2 % sur le trimestre (soit +45 200) et de 1,1 % sur un an (+208 000).

L'emploi salarié privé continue d'augmenter modérément dans l'agriculture (+0,2 %, soit +500) et accélère dans la construction (+0,4 %, soit +4 900, après +0,1 %). Il se stabilise dans l'industrie (0,0 %, soit −400). Sur un an, l'emploi privé s'accroît de 21 300 dans la construction, tandis qu'il diminue de 10 100 dans l'industrie.

Au quatrième trimestre 2017, l'emploi privé augmente de nouveau solidement dans les services marchands : +0,4 % (soit +53 200), comme au troisième trimestre. Hors intérim, la hausse demeure conséquente : +0,4 %, après +0,3 %. L'emploi non marchand privé se replie modérément sur le trimestre (−0,2 % après +0,1 %) mais augmente de 0,5 % sur un an.

L'emploi intérimaire reste dynamique

Au quatrième trimestre 2017, la hausse de l'emploi intérimaire est forte, du même ordre que celle du trimestre précédent : +1,1 %, après +1,5 % (soit +8 100 après +10 500). Sur un an, l'emploi intérimaire reste en très forte hausse (+6,6 %, soit +45 500).

Tableau1 – Évolution de l'emploi salarié privé : en milliers…

données CVS en milliers
Évolution de l'emploi salarié privé : en milliers…
Évolution sur 3 mois Évolution sur un an Niveau
2017 2017 2017 2017
T3 T4 T4 T4
Agriculture 0,7 0,5 5,8 292,3
Industrie –3,0 –0,4 –10,1 3 084,6
Construction 1,7 4,9 21,3 1 350,5
Services marchands 46,7 53,2 223,5 12 028,9
dont intérim (*) 10,5 8,1 45,5 734,4
Services non marchands 3,3 –5,0 12,9 2 518,4
Ensemble privé 49,6 53,3 253,5 19 274,8
  • Lecture : au quatrième trimestre 2017, les créations nettes d'emploi salarié privé dans les services marchands sont de 53 200 par rapport au trimestre précédent.

Tableau2 – ... en pourcentage

données CVS en %
... en pourcentage
Évolution sur 3 mois Évolution sur un an
2017 2017 2017
T3 T4 T4
Agriculture 0,2 0,2 2,0
Industrie –0,1 0,0 –0,3
Construction 0,1 0,4 1,6
Services marchands 0,4 0,4 1,9
dont intérim (*) 1,5 1,1 6,6
Services non marchands 0,1 –0,2 0,5
Ensemble privé 0,3 0,3 1,3
  • (*) Les intérimaires sont comptabilisés dans le secteur tertiaire quel que soit le secteur dans lequel ils effectuent leur mission.
  • Champ : ensemble des salariés du privé; France hors Mayotte.
  • Sources : Insee et Dares