La logistique en Bretagne

Insee

Avec le développement et la diversification des échanges, sur une échelle territoriale élargie, voire mondialisée, la logistique constitue l’un des ressorts de l’activité économique. L’association française pour la logistique (Aslog) la définit comme "l’ensemble des activités ayant pour but la mise en place, au moindre coût, d’une quantité de produit à l’endroit et au moment où la demande existe". La logistique organise et réalise ainsi l’acheminement des produits jusqu’au consommateur. En amont, tout au long du processus de production, elle répond aux besoins d’approvisionnement ou de livraison des entreprises. À l’origine dédiées au transport de marchandises, les fonctions logistiques se retrouvent aussi dans l’industrie et les services. Par ailleurs, la logistique apparaît comme l’un des déterminants du développement du commerce en ligne.

Insee Dossier Bretagne
No 4
Paru le : Paru le 18/09/2018
Alain Maillochon et Émeric Marguerite, Insee
Insee Dossier Bretagne  No 4 - septembre 2018
Consulter

La logistique bretonne par grands domaines

Alain Maillochon et Émeric Marguerite, Insee

Le secteur de la logistique se segmente en six domaines d’activité selon la spécialisation des établissements. Le poids dans l’emploi de ces domaines reflète les spécificités régionales de la Bretagne. Ainsi, la prépondérance dans l’emploi de la logistique terrestre est à relier à la situation périphérique de la région, se traduisant par un recours très fréquent à la route pour le transport de marchandises. Pour 100 emplois salariés des établissements de la logistique de la région, environ 70 se situent dans la logistique terrestre à la fin 2014. C’est 10 de plus qu’en France de province, c’est-à-dire en excluant l’Île-de-France. En termes de concentration de l’emploi, la Bretagne figure au second rang des régions métropolitaines juste derrière la Bourgogne-Franche-Comté dans laquelle 75 % des emplois de la logistique se trouvent dans sa composante terrestre. A contrario, parmi les régions de province, la part des emplois dans le transport terrestre est la plus faible en Corse (50 %), dont la nature insulaire implique une part plus importante de transports maritimes ou aériens…

Insee Dossier Bretagne

Paru le : 18/09/2018

Consulter