En Normandie, l’évolution du nombre de points d’accès aux services est plus rapide que celle de la population

Camille Hurard, Caroline Levouin (Insee Normandie)

En 2017, la Normandie offre près de 85 400 points d’accès aux services à la population. C’est 7 600 de plus que cinq ans auparavant, soit une croissance de 10 % alors que dans le même temps, la population n’a progressé que de 1 %. La Normandie reste toutefois moins bien dotée au regard de sa population par rapport à la France métropolitaine. L’accroissement du nombre de points d’accès est principalement dû à la forte hausse de ceux relevant de la gamme dite de « proximité ». Les communes des grands pôles urbains et de leur couronne sont celles qui bénéficient le plus de l’augmentation. Cette hausse est cependant à relativiser par une diversité de services qui n’a que très peu évolué.

Camille Hurard, Caroline Levouin (Insee Normandie)
Insee Analyses Normandie  No 51 - septembre 2018

Face aux évolutions démographiques, aux nouveaux modes de consommation ou encore à la réorganisation des services publics sur les territoires, les besoins en commerces et services à la population évoluent. En cinq ans, le nombre total de points d’accès aux 78 services a augmenté de près de 10 % en Normandie.

Une forte hausse du nombre de points d’accès en cinq ans, supérieure à la croissance démographique

En Normandie, le nombre de points d’accès est passé de plus de 77 700 en 2012 à près de 85 400 en 2017, soit une hausse de 9,9 % en cinq ans. Cette hausse est moins forte qu’en France métropolitaine (+ 13,0 %), à l’image de la croissance démographique (+ 0,9 % en Normandie contre + 2,4 % au niveau national ; figure 1). La croissance du nombre de points d’accès en Normandie est ainsi nettement plus rapide que celle de la population, dans un rapport plus élevé qu’en France métropolitaine. La région se situe au 9e rang pour l’évolution de ces points d’accès et au 11e pour l’évolution démographique sur les 13 régions métropolitaines.

La Normandie reste moins bien dotée au regard de sa population, avec un taux d’implantation de 25,6 (+ 2,1 points en 5 ans) contre 30 en France métropolitaine (+ 2,8 points).

Figure 1La Normandie, 9ᵉ région sur 13 pour l’évolution du nombre de points d’accèsÉvolution du nombre de points d’accès entre 2012 et 2017 et évolution de la population entre 2010 et 2015 par région

La Normandie, 9ᵉ région sur 13 pour l’évolution du nombre de points d’accès
Région Nombre de points d’accès 2012 Nombre de points d’accès 2017 Évolution (en %) Population 2010 Population 2015 Évolution (en %)
Corse 15 430 17 926 16,2 309 693 327 283 5,7
Centre-Val de Loire 60 404 64 319 6,5 2 548 065 2 578 592 1,2
Bourgogne-Franche-Comté 70 071 75 157 7,3 2 813 878 2 820 940 0,3
Normandie 77 719 85 387 9,9 3 310 448 3 339 131 0,9
Bretagne 81 847 87 047 6,4 3 199 066 3 293 850 3,0
Pays de la Loire 84 827 93 147 9,8 3 571 495 3 718 512 4,1
Hauts-de-France 123 840 138 407 11,8 5 952 951 6 009 976 1,0
Grand Est 129 440 142 914 10,4 5 532 530 5 559 051 0,5
Nouvelle-Aquitaine 170 429 187 693 10,1 5 745 486 5 911 482 2,9
Occitanie 186 176 205 211 10,2 5 518 106 5 774 185 4,6
Provence-Alpes-Côte d'Azur 187 996 210 514 12,0 4 899 155 5 007 977 2,2
Auvergne-Rhône-Alpes 214 511 240 998 12,3 7 578 078 7 877 698 4,0
Île-de-France 307 088 382 511 24,6 11 786 234 12 082 144 2,5
France métropolitaine 1 709 778 1 931 231 13,0 62 765 185 64 300 821 2,4
  • N.B. : L’analyse de l’évolution de points d’accès concerne les années 2012 et 2017. Afin de rapprocher cette analyse de celle de la population, le dernier millésime du recensement de la population choisi est l’année 2015 (qui regroupe les années de recensements de 2013 à 2017). Pour conserver le même pas de cinq ans, la population de 2015 a été comparée à celle de 2010.
  • Sources : Insee, recensements de la population 2010 et 2015 – Base permanente des équipements 2012 et 2017

Figure 1La Normandie, 9ᵉ région sur 13 pour l’évolution du nombre de points d’accèsÉvolution du nombre de points d’accès entre 2012 et 2017 et évolution de la population entre 2010 et 2015 par région

  • N.B. : L’analyse de l’évolution de points d’accès concerne les années 2012 et 2017. Afin de rapprocher cette analyse de celle de la population, le dernier millésime du recensement de la population choisi est l’année 2015 (qui regroupe les années de recensements de 2013 à 2017). Pour conserver le même pas de cinq ans, la population de 2015 a été comparée à celle de 2010.
  • Sources : Insee, recensements de la population 2010 et 2015 – Base permanente des équipements 2012 et 2017

Un net développement des services dits « de proximité »

Tous les services n’évoluent pas de la même manière (données complémentaires). En Normandie, comme en France, les services dits « de proximité » (champ de l’étude), les plus fréquents, se sont le plus développés entre 2012 et 2017 (+ 12,2 %). Ils contribuent à 90 % à la hausse du volume de services dans la région (figure 2).

Bien que, rapporté à la population, les services de cette gamme se soient développés en cinq ans, la Normandie est au 10e rang sur 13 régions métropolitaines en termes de taux d’implantation.

Sur les 24 services de proximité étudiés, 19 se sont développés en cinq ans. Parmi ces derniers, la progression de sept services explique en grande partie la croissance du nombre de points d’accès de proximité : les services de réparation automobile et de matériel agricole, les restaurants, les infirmiers, et les métiers du bâtiment (menuisiers, plombiers, plâtriers, maçon, etc.).

À l’inverse, cinq services sont en baisse dans la région. C’est le cas notamment des boucheries-charcuteries dont le nombre diminue de façon relativement importante (– 7,9 % contre – 2,2 % en France métropolitaine).

Figure 2La hausse du nombre de points d’accès en Normandie s’explique essentiellement par la croissance de la gamme de proximitéÉvolution du nombre de points d’accès entre 2012 et 2017 et de services différents par gamme

La hausse du nombre de points d’accès en Normandie s’explique essentiellement par la croissance de la gamme de proximité
Gamme Nombre de points d’accès 2012 Nombre de points d’accès 2017 Évolution (en %) Nombre de services Nombre de services en hausse
Services de proximité 57 669 64 699 12,2 24 19
Services intermédiaires 15 953 16 460 3,2 25 13
Services supérieurs 4 097 4 228 3,2 29 17
Ensemble 77 719 85 387 9,9 78 49
  • Sources : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017

Une plus faible progression des services dits « intermédiaires » et « supérieurs »

Les services intermédiaires, comme les services supérieurs, augmentent de 3,2 % en Normandie (figure 2). Pour les deux gammes, la Normandie est au 10e rang des 13 régions métropolitaines en termes de taux d’implantation.

Sur les 25 services intermédiaires, 13 se sont développés en cinq ans. La progression de cinq d’entre eux contribue en grande partie à la croissance du nombre de services intermédiaires : les écoles de conduite, les vétérinaires, les magasins de vêtements, les pédicures/podologues et les sage-femmes.

À l’opposé, le nombre d’implantations de certains magasins diminue (équipement du foyer, électroménager et matériel audio-vidéo, chaussures, articles de sports et de loisirs).

La Normandie est une des régions où les services supérieurs sont le moins présents (12e rang sur 13 pour l’évolution, devant la Bourgogne-Franche-Comté). Cette évolution est très dépendante de celle de la population : les régions où les services de cette gamme se sont le plus développés sont également celles ayant connu la plus forte croissance démographique.

Les trois-quarts des services composant la gamme supérieure sont des services de santé (données complémentaires). Parmi les 29 services supérieurs, 17 augmentent entre 2012 et 2017 en Normandie (figure 2). Les services contribuant le plus au développement de la gamme supérieure sont les agences de travail temporaire, les services médicaux (psychomotriciens, hébergements d’enfants et adultes handicapés, spécialistes en médecine, etc.), les parfumeries et les poissonneries. À l’inverse, la Normandie offre moins de structures psychiatriques en ambulatoire, de spécialistes en gynécologie et d’établissements de santé de court séjour.

Une diversité de services légèrement renforcée en cinq ans

Le nombre moyen de points d’accès par commune en Normandie progresse et passe de 30,2 en 2012 à 32,8 en 2017. Cependant, au-delà du nombre de points d’accès, la diversité de ces derniers est essentielle pour répondre aux différents besoins de la population.

Or, la diversité des points d’accès n’évolue pas aussi vite que leur nombre. En 2012, une commune normande offrait 10,4 services différents en moyenne. Cinq ans après, elle en offre 10,8, soit une hausse très modeste de 0,4 point. Celle-ci bénéficie principalement aux communes des grands pôles urbains alors que la population de ces communes diminue légèrement.

Des évolutions différentes selon les types de territoires

Les évolutions du nombre de services sont différenciées selon les types d’espace (figure 3).

Le nombre de services est en hausse dans plus de la moitié des communes normandes. Les communes des grands pôles urbains (+ 3 700 services) et de leurs couronnes (+ 1 900) expliquent à elles seules les trois-quarts de la hausse régionale. Cependant, le contexte démographique est très différencié : légère diminution de la population sur cinq ans dans les grands pôles et augmentation très sensible dans leurs couronnes. Pour les grands pôles, les services de proximité se développent le plus (+ 14,0 % entre 2012 et 2017). Dans les couronnes de ces pôles, ce sont les services supérieurs (+ 22,5 %) et les services de proximité (+ 13,3 %).

Dans les communes isolées hors influence des pôles, la croissance du nombre de points d’accès est moins importante que dans les autres territoires. La population diminue significativement sur cinq ans et plus de trois communes sur cinq ont un nombre de points d’accès stable ou en baisse. Les services intermédiaires et supérieurs sont en baisse, les services de proximité se développent peu (+ 4,2 %).

Ces différentes évolutions selon le type d’espace expliquent les évolutions départementales. En effet, l’Eure, la Seine-Maritime et le Calvados sont les départements les plus urbains (plus de deux communes sur cinq appartiennent à un grand pôle ou à sa couronne). Ce sont aussi les départements connaissant la plus forte hausse du nombre de points d’accès entre 2012 et 2017 (respectivement + 12,9 %, + 11,6 % et + 10,4 %). La Manche et l’Orne progressent également mais dans une moindre mesure (respectivement + 5,1 % et + 4,5 %).

Figure 3Les points d’accès en forte hausse dans les grands pôles urbainsÉvolution du nombre des points d’accès entre 2012 et 2017 par type d’espace et évolution de la population entre 2010 et 2015

Les points d’accès en forte hausse dans les grands pôles urbains
Type d’espace Nombre de points d’accès 2012 Nombre de points d’accès 2017 Évolution (en %) Évolution de la population (en %)
Commune appartenant à un grand pôle (10 000 emplois ou plus) 35 537 39 280 10,5 - 0,3
Commune appartenant à la couronne d'un grand pôle 15 308 17 252 12,7 +3,7
Commune appartenant à un moyen pôle (5 000 à moins de 10 000 emplois) 3 845 4 071 5,9 - 0,6
Commune appartenant à la couronne d'un moyen pôle 723 809 11,9 +0,7
Commune appartenant à un petit pôle (de 1 500 à moins de 5 000 emplois) 5 900 6 147 4,2 - 1,9
Commune appartenant à la couronne d'un petit pôle 149 161 8,1 - 0,2
Commune multipolarisée des grandes aires urbaines 5 827 6 589 13,1 +2,9
Autre commune multipolarisée 5 431 5 952 9,6 +1,5
Commune isolée hors influence des pôles 4 999 5 126 2,5 - 1,9
Ensemble 77 719 85 387 9,9 +0,9
  • Sources : Insee, recensements de la population 2010 et 2015 – Base permanente des équipements 2012 et 2017

La hausse du nombre de services n’a pas d’effet significatif sur leur diversité

Dans les territoires infra départementaux, les évolutions diffèrent selon les intercommunalités. Les territoires de l’ex Haute-Normandie et ceux qui entourent l’agglomération caennaise bénéficient des évolutions du nombre de points d’accès les plus importantes de la région (figure 4). Les territoires qui bénéficient d’un élargissement de leur diversité de services sont moins nombreux et plus épars (figure 5), allant du sud Manche à l’est de la Seine-Maritime.

Figure 4Une croissance des points d’accès plus marquée dans l’ex Haute-Normandie et la région caennaiseÉvolution du nombre de points d’accès par établissement public de coopération intercommunale (EPCI)

Une croissance des points d’accès plus marquée dans l’ex Haute-Normandie et la région caennaise
Code EPCI 2018 Libellé EPCI 2018 Nombre de points d’accès 2012 Nombre de points d’accès 2017 Évolution (en %)
200010700 CA Caux Seine Agglo 1 386 1 575 +13,6
200023414 Métropole Rouen Normandie 10 509 11 834 +12,6
200035103 CC de la Vallée de la Haute-Sarthe 201 217 +8,0
200035111 CC des Sources de l'Orne 344 370 +7,6
200035665 CA Seine Eure 1 436 1 634 +13,8
200035814 CA Flers Agglo 1 356 1 397 +3,0
200036069 CC du Pays de Mortagne-au-Perche 442 453 +2,5
200042604 CC de Granville, Terre et Mer 1 348 1 418 +5,2
200042729 CC de la Baie du Cotentin 567 571 +0,7
200043354 CC de Villedieu Intercom 440 478 +8,6
200065563 CC Normandie-Cabourg-Pays d'Auge 999 1 117 +11,8
200065589 CC Val Ès Dunes 353 418 +18,4
200065597 CU Caen la Mer 6 427 7 304 +13,6
200065787 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 677 745 +10,0
200066017 CC Lieuvin Pays d'Auge 477 530 +11,1
200066389 CA Saint-Lô Agglo 1 767 1 942 +9,9
200066405 CC Roumois Seine 979 1 111 +13,5
200066413 CC Intercom Bernay Terres de Normandie 1 349 1 487 +10,2
200066462 CC Interco Normandie Sud Eure 1 002 1 115 +11,3
200066710 CC Cingal-Suisse Normande 471 549 +16,6
200066728 CC Vallées de l'Orne et de l'Odon 422 502 +19,0
200066801 CC Isigny-Omaha Intercom 564 594 +5,3
200066827 CC du Pays de Honfleur-Beuzeville 877 1 008 +14,9
200067023 CC Coutances Mer et Bocage 1 311 1 374 +4,8
200067031 CC Côte Ouest Centre Manche 631 648 +2,7
200067205 CA du Cotentin 3 791 3 931 +3,7
200068435 CC CSur du Perche 290 314 +8,3
200068443 CC Andaine - Passais 396 378 -4,5
200068450 CC Argentan Intercom 811 831 +2,5
200068468 CC des Pays de l'Aigle 734 782 +6,5
200068534 CC Terroir de Caux 793 887 +11,9
200068799 CC Intercom de la Vire au Noireau 1 094 1 112 +1,6
200068856 CC des Hauts du Perche 228 234 +2,6
200069425 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 2 317 2 434 +5,0
200069458 CC des Vallées d'Auge et du Merlerault 459 468 +2,0
200069516 CC Seulles Terre et Mer 319 324 +1,6
200069524 CC Pré-Bocage Intercom 514 576 +12,1
200069532 CA Lisieux Normandie 2 001 2 059 +2,9
200069722 CC Interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle 518 540 +4,2
200069730 CC des Quatre Rivières 786 839 +6,7
200069821 CA Fécamp Caux Littoral Agglomération 882 988 +12,0
200069839 CC de la Côte d'Albâtre 624 719 +15,2
200069847 CC Plateau de Caux-Doudeville-Yerville 417 465 +11,5
200070068 CC Communauté Bray-Eawy 602 705 +17,1
200070142 CC Lyons Andelle 450 507 +12,7
200070449 CC Inter-Caux-Vexin 1 041 1 219 +17,1
200071454 CA Evreux Portes de Normandie 2 492 2 879 +15,5
200071504 CC des Collines du Perche Normand 336 361 +7,4
200071520 CC Domfront Tinchebray Interco 423 440 +4,0
200071652 CC du Pays Fertois et du Bocage Carrougien 99 104 +5,1
200071843 CC du Vexin Normand 832 954 +14,7
200072312 CA Seine Normandie Agglomération 2 041 2 263 +10,9
241400415 CC CSur Côte Fleurie 1 215 1 326 +9,1
241400514 CC du Pays de Falaise 623 671 +7,7
241400555 CC de Bayeux Intercom 867 944 +8,9
241400860 CC CSur de Nacre 630 698 +10,8
241400878 CC Blangy-Pont-l'Evêque Intercom 567 633 +11,6
242700276 CC du Pays de Conches 390 430 +10,3
242700607 CC du Pays du Neubourg 437 496 +13,5
242700623 CC Eure-Madrie-Seine 506 597 +18,0
246100390 CC du Val d'Orne 110 126 +14,5
246100663 CU d'Alençon 1 473 1 571 +6,7
247600497 CC du Canton de Criquetot-l'Esneval 354 392 +10,7
247600505 CC Campagne-De-Caux 276 288 +4,3
247600539 CC Caux Estuaire 299 343 +14,7
247600588 CC des Villes SSurs 1 043 1 089 +4,4
247600596 CA Havraise (Co.D.A.H.) 4 529 5 013 +10,7
247600604 CC de Londinières 109 120 +10,1
247600620 CC de la Région d'Yvetot 601 651 +8,3
247600646 CC Caux - Austreberthe 599 644 +7,5
247600729 CC Falaises du Talou 426 459 +7,7
247600786 CA de la Région Dieppoise 1 358 1 504 +10,8
  • Source : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017 – géographie des EPCI au 01/01/2018

Figure 4Une croissance des points d’accès plus marquée dans l’ex Haute-Normandie et la région caennaiseÉvolution du nombre de points d’accès par établissement public de coopération intercommunale (EPCI)

  • Source : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017 – géographie des EPCI au 01/01/2018

Figure 5Une diversité de services renforcée dans moins d’un tiers des intercommunalités normandesÉvolution de la diversité de services par EPCI

Une diversité de services renforcée dans moins d’un tiers des intercommunalités normandes
Code EPCI 2018 Libellé EPCI 2018 Variété de services 2012 Variété de services 2017 Évolution (en %)
200010700 CA Caux Seine Agglo 69 71 +2,9
200023414 Métropole Rouen Normandie 78 78 0,0
200035103 CC de la Vallée de la Haute-Sarthe 40 40 0,0
200035111 CC des Sources de l'Orne 51 50 -2,0
200035665 CA Seine Eure 73 73 0,0
200035814 CA Flers Agglo 74 74 0,0
200036069 CC du Pays de Mortagne-au-Perche 59 61 +3,4
200042604 CC de Granville, Terre et Mer 76 77 +1,3
200042729 CC de la Baie du Cotentin 66 66 0,0
200043354 CC de Villedieu Intercom 60 58 -3,3
200065563 CC Normandie-Cabourg-Pays d'Auge 60 62 +3,3
200065589 CC Val Ès Dunes 48 47 -2,1
200065597 CU Caen la Mer 78 78 0,0
200065787 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 68 70 +2,9
200066017 CC Lieuvin Pays d'Auge 49 47 -4,1
200066389 CA Saint-Lô Agglo 77 74 -3,9
200066405 CC Roumois Seine 51 54 +5,9
200066413 CC Intercom Bernay Terres de Normandie 72 70 -2,8
200066462 CC Interco Normandie Sud Eure 71 71 0,0
200066710 CC Cingal-Suisse Normande 50 53 +6,0
200066728 CC Vallées de l'Orne et de l'Odon 44 46 +4,5
200066801 CC Isigny-Omaha Intercom 50 49 -2,0
200066827 CC du Pays de Honfleur-Beuzeville 68 68 0,0
200067023 CC Coutances Mer et Bocage 74 73 -1,4
200067031 CC Côte Ouest Centre Manche 54 56 +3,7
200067205 CA du Cotentin 77 76 -1,3
200068435 CC CSur du Perche 41 37 -9,8
200068443 CC Andaine - Passais 51 48 -5,9
200068450 CC Argentan Intercom 71 69 -2,8
200068468 CC des Pays de l'Aigle 72 72 0,0
200068534 CC Terroir de Caux 60 60 0,0
200068799 CC Intercom de la Vire au Noireau 71 71 0,0
200068856 CC des Hauts du Perche 40 36 -10,0
200069425 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 75 76 +1,3
200069458 CC des Vallées d'Auge et du Merlerault 57 54 -5,3
200069516 CC Seulles Terre et Mer 45 44 -2,2
200069524 CC Pré-Bocage Intercom 58 55 -5,2
200069532 CA Lisieux Normandie 78 78 0,0
200069722 CC Interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle 56 57 +1,8
200069730 CC des Quatre Rivières 63 64 +1,6
200069821 CA Fécamp Caux Littoral Agglomération 71 71 0,0
200069839 CC de la Côte d'Albâtre 58 56 -3,4
200069847 CC Plateau de Caux-Doudeville-Yerville 48 48 0,0
200070068 CC Communauté Bray-Eawy 64 63 -1,6
200070142 CC Lyons Andelle 47 46 -2,1
200070449 CC Inter-Caux-Vexin 60 60 0,0
200071454 CA Evreux Portes de Normandie 75 77 +2,7
200071504 CC des Collines du Perche Normand 48 49 +2,1
200071520 CC Domfront Tinchebray Interco 55 55 0,0
200071652 CC du Pays Fertois et du Bocage Carrougien 33 29 -12,1
200071843 CC du Vexin Normand 72 72 0,0
200072312 CA Seine Normandie Agglomération 75 76 +1,3
241400415 CC CSur Côte Fleurie 70 69 -1,4
241400514 CC du Pays de Falaise 68 64 -5,9
241400555 CC de Bayeux Intercom 74 75 +1,4
241400860 CC CSur de Nacre 56 57 +1,8
241400878 CC Blangy-Pont-l'Evêque Intercom 51 54 +5,9
242700276 CC du Pays de Conches 52 55 +5,8
242700607 CC du Pays du Neubourg 58 57 -1,7
242700623 CC Eure-Madrie-Seine 56 56 0,0
246100390 CC du Val d'Orne 27 31 +14,8
246100663 CU d'Alençon 78 78 0,0
247600497 CC du Canton de Criquetot-l'Esneval 49 48 -2,0
247600505 CC Campagne-De-Caux 45 44 -2,2
247600539 CC Caux Estuaire 52 57 +9,6
247600588 CC des Villes SSurs 67 69 +3,0
247600596 CA Havraise (Co.D.A.H.) 78 77 -1,3
247600604 CC de Londinières 30 30 0,0
247600620 CC de la Région d'Yvetot 70 71 +1,4
247600646 CC Caux - Austreberthe 65 66 +1,5
247600729 CC Falaises du Talou 48 46 -4,2
247600786 CA de la Région Dieppoise 75 76 +1,3
  • Source : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017 – géographie des EPCI au 01/01/2018

Figure 5Une diversité de services renforcée dans moins d’un tiers des intercommunalités normandesÉvolution de la diversité de services par EPCI

  • Source : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017 – géographie des EPCI au 01/01/2018

En effet, la hausse du nombre de points d’accès de la quasi-totalité des intercommunalités de la région ne va pas de pair avec celle de la diversité de ces points d’accès (figure 6). Pourtant, la croissance des services est plus favorable quand elle permet d’élargir la palette des services offerts.

Figure 6Seule la communauté de communes Andaine – Passais connaît une baisse du nombre de points d’accès et de diversité de servicesÉvolution de la diversité et du nombre de services par EPCI

Seule la communauté de communes Andaine – Passais connaît une baisse du nombre de points d’accès et de diversité de services
Code EPCI 2018 Libellé EPCI 2018 Évolution du nombre de points d’accès Évolution de la diversité de services
200010700 CA Caux Seine Agglo 13,6% 2,9%
200023414 Métropole Rouen Normandie 12,6% 0,0%
200035103 CC de la Vallée de la Haute-Sarthe 8,0% 0,0%
200035111 CC des Sources de l'Orne 7,6% -2,0%
200035665 CA Seine Eure 13,8% 0,0%
200035814 CA Flers Agglo 3,0% 0,0%
200036069 CC du Pays de Mortagne-au-Perche 2,5% 3,4%
200042604 CC de Granville, Terre et Mer 5,2% 1,3%
200042729 CC de la Baie du Cotentin 0,7% 0,0%
200043354 CC de Villedieu Intercom 8,6% -3,3%
200065563 CC Normandie-Cabourg-Pays d'Auge 11,8% 3,3%
200065589 CC Val Ès Dunes 18,4% -2,1%
200065597 CU Caen la Mer 13,6% 0,0%
200065787 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 10,0% 2,9%
200066017 CC Lieuvin Pays d'Auge 11,1% -4,1%
200066389 CA Saint-Lô Agglo 9,9% -3,9%
200066405 CC Roumois Seine 13,5% 5,9%
200066413 CC Intercom Bernay Terres de Normandie 10,2% -2,8%
200066462 CC Interco Normandie Sud Eure 11,3% 0,0%
200066710 CC Cingal-Suisse Normande 16,6% 6,0%
200066728 CC Vallées de l'Orne et de l'Odon 19,0% 4,5%
200066801 CC Isigny-Omaha Intercom 5,3% -2,0%
200066827 CC du Pays de Honfleur-Beuzeville 14,9% 0,0%
200067023 CC Coutances Mer et Bocage 4,8% -1,4%
200067031 CC Côte Ouest Centre Manche 2,7% 3,7%
200067205 CA du Cotentin 3,7% -1,3%
200068435 CC Coeur du Perche 8,3% -9,8%
200068443 CC Andaine - Passais -4,5% -5,9%
200068450 CC Argentan Intercom 2,5% -2,8%
200068468 CC des Pays de l'Aigle 6,5% 0,0%
200068534 CC Terroir de Caux 11,9% 0,0%
200068799 CC Intercom de la Vire au Noireau 1,6% 0,0%
200068856 CC des Hauts du Perche 2,6% -10,0%
200069425 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 5,0% 1,3%
200069458 CC des Vallées d'Auge et du Merlerault 2,0% -5,3%
200069516 CC Seulles Terre et Mer 1,6% -2,2%
200069524 CC Pré-Bocage Intercom 12,1% -5,2%
200069532 CA Lisieux Normandie 2,9% 0,0%
200069722 CC Interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle 4,2% 1,8%
200069730 CC des Quatre Rivières 6,7% 1,6%
200069821 CA Fécamp Caux Littoral Agglomération 12,0% 0,0%
200069839 CC de la Côte d'Albâtre 15,2% -3,4%
200069847 CC Plateau de Caux-Doudeville-Yerville 11,5% 0,0%
200070068 CC Communauté Bray-Eawy 17,1% -1,6%
200070142 CC Lyons Andelle 12,7% -2,1%
200070449 CC Inter-Caux-Vexin 17,1% 0,0%
200071454 CA Evreux Portes de Normandie 15,5% 2,7%
200071504 CC des Collines du Perche Normand 7,4% 2,1%
200071520 CC Domfront Tinchebray Interco 4,0% 0,0%
200071652 CC du Pays Fertois et du Bocage Carrougien 5,1% -12,1%
200071843 CC du Vexin Normand 14,7% 0,0%
200072312 CA Seine Normandie Agglomération 10,9% 1,3%
241400415 CC CSur Côte Fleurie 9,1% -1,4%
241400514 CC du Pays de Falaise 7,7% -5,9%
241400555 CC de Bayeux Intercom 8,9% 1,4%
241400860 CC CSur de Nacre 10,8% 1,8%
241400878 CC Blangy-Pont-l'Evêque Intercom 11,6% 5,9%
242700276 CC du Pays de Conches 10,3% 5,8%
242700607 CC du Pays du Neubourg 13,5% -1,7%
242700623 CC Eure-Madrie-Seine 18,0% 0,0%
246100390 CC du Val d'Orne 14,5% 14,8%
246100663 CU d'Alençon 6,7% 0,0%
247600497 CC du Canton de Criquetot-l'Esneval 10,7% -2,0%
247600505 CC Campagne-De-Caux 4,3% -2,2%
247600539 CC Caux Estuaire 14,7% 9,6%
247600588 CC des Villes SSurs 4,4% 3,0%
247600596 CA Havraise (Co.D.A.H.) 10,7% -1,3%
247600604 CC de Londinières 10,1% 0,0%
247600620 CC de la Région d'Yvetot 8,3% 1,4%
247600646 CC Caux - Austreberthe 7,5% 1,5%
247600729 CC Falaises du Talou 7,7% -4,2%
247600786 CA de la Région Dieppoise 10,8% 1,3%
  • Sources : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017

Figure 6Seule la communauté de communes Andaine – Passais connaît une baisse du nombre de points d’accès et de diversité de servicesÉvolution de la diversité et du nombre de services par EPCI

  • Sources : Insee, Base permanente des équipements 2012 et 2017

Seuls 25 Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), sur les 72 qui composent la Normandie, connaissent cette situation favorable. Elle s’explique parfois par un effet de rattrapage ou une croissance démographique soutenue. Ainsi, parmi ces 25 intercommunalités, six avaient un faible taux d’implantation en 2012 et connaissent une croissance démographique supérieure à la moyenne régionale entre 2010 et 2015. C’est le cas de la communauté de communes (CC) Vallées de l’Orne et de l’Odon. Elle culmine à 19 % de points d’accès supplémentaires en cinq ans, et est passée de 44 services offerts en 2012 à 46 en 2017 ; elle est également l’EPCI le plus dynamique en termes de population (+ 9,5 %).

Dix EPCI connaissent une croissance démographique supérieure à la moyenne et un taux d’implantation en 2012 relativement important (CA Évreux Portes de Normandie, CC Normandie-Cabourg-Pays d’Auge, CC de Bayeux Intercom, etc).

Huit autres subissent une baisse démographique et avaient, en 2012, un taux d’implantation dans la moyenne ou fort. A priori, ces deux facteurs ne devraient pas être favorables au développement des services à la population ; pourtant, ces EPCI connaissent une situation favorable (CA Seine Normandie Agglomération, CC des Collines du Perche Normand, CC Côte Ouest Centre Manche, etc.).

Enfin, la communauté de communes du Val d’Orne connaît également une évolution positive : son nombre de points d’accès augmente de + 14,5 % et son offre se diversifie, passant de 27 à 31 services. Le taux d’implantation atteint 22 pour 1 000 habitants (contre 19 en 2012) alors que sa population reste stable. Ces évolutions s’expliquent par l’implantation de nouveaux services intermédiaires (pompes funèbres, magasins d’équipements du foyer, ambulances, hébergements pour personnes âgées) et un renforcement des services de proximité (menuisiers, entreprises générales du bâtiment, fleuristes, etc.).

Les 47 autres EPCI qui composent la Normandie présentent des profils relativement différenciés, en termes de services comme en termes de population : 20 bénéficient d’une hausse du nombre de points d’accès mais ne renforcent pas leur offre, 26 voient même leur offre diminuer. La CC Andaine – Passais, dans l’Orne, se distingue par une baisse du nombre de points d’accès (– 4,5 %) et une baisse de son offre (trois types de services n’existent plus : blanchisserie, piste de roller, agence de travail temporaire). Sa population diminue de 2,7 % en cinq ans. Cependant, l’EPCI jouissait d’un fort taux d’implantation en 2012, taux à peine diminué en cinq ans (29 services pour 1 000 habitants en 2012 contre 28,4 en 2017).

Sources

La base permanente des équipements (BPE) : elle est gérée par l’Insee annuellement depuis 2007. Élaborée à partir de différentes sources administratives actualisées chaque année (ADELI, RPPS, Sirene, etc.), elle répertorie plus de 200 équipements et services rendus à la population. La BPE couvre les domaines des services, marchands ou non, des commerces, de la santé et de l’action sociale, de l’enseignement, du sport-loisir, du tourisme, des transports et de la culture.

Pour information : sur le site www.insee.fr, onglet « Statistiques », thème « Aménagement du territoire, villes et quartiers/Équipements et services à la population », catégories « Données/Bases de données », « Dénombrement des équipements en 2017 (commerce, services, santé …) »

Définitions

Points d’accès / services : les points d’accès sont des commerces et services à la population. Ils concernent plusieurs thématiques : sport/loisirs/culture, commerce, services aux particuliers, action sociale, services de santé, fonctions médicales et paramédicales, tourisme et transports, enseignement du 1ᵉʳ degré, enseignement du second degré, enseignement supérieur, formation et services de l’éducation.

Les gammes de services : elles réunissent des services qui présentent des logiques d’implantation voisines, en ce sens qu’ils sont souvent présents simultanément au sein des communes.

On distingue 3 gammes de services :

  • la gamme de proximité (27 services) dont boulangeries, épiceries, banques, postes, médecins généralistes, etc.
  • la gamme intermédiaire (36 services) dont gendarmeries, librairies, collèges, etc.
  • la gamme supérieure (47 services) dont lycées, urgences, médecins spécialistes, etc.

Taux d’implantation : nombre de points d’accès pour 1 000 habitants.

Diversité de services : nombre de types de services présents.

Zonage en aires urbaines : il fournit une représentation des zones d’influence des villes, en partageant le territoire en grands types d’espaces.



Champ

Étant donné le caractère évolutif de la BPE, celle-ci fait l’objet d’améliorations constantes (élargissement des types d’équipement, opérations qualité, évolution des nomenclatures, etc.). De ce fait, il est déconseillé d’utiliser ces données en évolution d’une année sur l’autre.

Toutefois, 78 services sont à la fois présents dans la base de 2012 et celle de 2017 et n’ont changé ni de définition ni de source entre ces deux années. Ainsi, une analyse en évolution est possible (champ de la présente étude). Notre champ ne couvre pas la totalité des gammes. Ainsi, dans cette étude, la gamme de proximité contient 24 services, la gamme intermédiaire en contient 25 et la gamme supérieure 29.

Pour en savoir plus

Châtel F., Reynard R., « En cinq ans, davantage de services à la population dans les grandes villes », Insee Focus n°125, septembre 2018

Châtel F., « Dans les communes les moins dotées en services, artisans du bâtiment et restaurants sont les plus présents », Insee Focus n° 113, mai 2018

Commissariat général à l’égalité des territoires, « Qualité de vie, habitants, territoires – Rapport de l’Observatoire des territoires 2014 », mai 2015