Saison d’été 2018 : la fréquentation marque le pas dans les hôtels et les campings de la région

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté

Au cours de la saison d’été 2018, la fréquentation régresse de 1,6 % dans les hôtels et campings de la région par rapport à la saison 2017. Dans l’hôtellerie, la hausse de la clientèle étrangère ne permet pas de compenser la baisse de la fréquentation française. À l’inverse, dans les campings, la fréquentation est grevée par le repli de la clientèle étrangère.

Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté
No 71
Paru le : Paru le 28/11/2018
Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté
Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté  No 71 - novembre 2018

Au cours de la saison d’été, d’avril à septembre, les campings et les hôtels de la région ont totalisé 7,3 millions de nuitées. La fréquentation demeure élevée en dépit de la baisse de 1,6 % par rapport à la saison 2017 particulièrement satisfaisante. Le nombre de nuitées françaises régresse de 2,1 % et les nuitées étrangères de 0,8 %. La fréquentation diminue aussi bien dans l’hôtellerie classique que dans l’hôtellerie de plein air. En France métropolitaine, la fréquentation dans ces hébergements augmente de 1,4 %. La région se situe au 12e rang quant à l’évolution de ses nuitées.

Hôtels : la hausse de la clientèle étrangère ne compense pas la baisse française

Dans la région, les hôtels ont enregistré 4,3 millions de nuitées, en baisse de 1,4 % par rapport à l’année précédente (figure 1). Les nuitées françaises, qui représentent les deux tiers des nuitées, chutent de 3,3 % alors que les nuitées étrangères progressent de 2,7 %. Parmi les principales clientèles étrangères, le nombre de nuitées des Allemands croît de 4,4 %, établissant un nouveau record. Comme lors de chaque saison d’été, les Belges ont le plus séjourné dans les hôtels de la région, mais leur fréquentation diminue de 1,5 %. Avec une hausse de fréquentation de 5,4 %, les clients chinois totalisent 169 000 nuitées, davantage que les Britanniques dont la fréquentation est la plus faible de ces cinq dernières années.

La baisse des nuitées françaises touche l’ensemble des départements. À l’exception du Jura, de la Saône-et-Loire et du Territoire de Belfort, la fréquentation étrangère augmente par contre dans tous les autres départements. Au final, seule la fréquentation hôtelière en Côte-d’Or s’améliore (figure 2).

Figure 1Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Ensemble Hôtels Campings
Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %)
Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017 Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017 Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017
France 4 303 -2,1 2 889 -3,3 1 414 +0,6
Autres pays 2 975 -0,8 1 452 +2,7 1 523 -3,8
Dont : Pays-Bas 913 -8,0 174 -1,1 739 -9,4
Allemagne 543 +1,1 221 +4,4 322 -1,0
Belgique 382 -2,9 251 -1,5 131 -5,3
Royaume-Uni 287 +4,7 150 -1,2 138 +12,0
Suisse 231 +4,5 115 +1,0 116 +8,4
Chine 169 +5,3 169 +5,4 ns ns
États-Unis 71 +9,6 70 +10,1 ns ns
Italie 71 +7,8 59 +8,3 12 +5,4
Danemark 32 +10,7 12 +3,1 19 +16,1
Ensemble 7 278 -1,6 4 341 -1,4 2 937 -1,8
  • ns : non significatif
  • Sources : Insee;DGE;CRT

Figure 2Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Ensemble Hôtels Campings
Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %)
Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017 Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017 Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017
Côte-d'Or 1 898 -1,0 1 552 +0,8 346 -8,1
Doubs 977 -0,3 616 -1,5 361 +1,8
Jura 1 385 -1,8 300 -3,7 1 084 -1,2
Nièvre 513 -1,7 263 -2,9 250 -0,5
Haute-Saône 204 -6,5 86 -7,2 118 -5,9
Saône-et-Loire 1 416 -2,3 894 -2,0 522 -2,6
Yonne 675 +0,6 460 -0,4 216 +3,0
Territoire de Belfort 210 -7,2 170 -9,4 40 +3,5
Ensemble 7 278 -1,6 4 341 -1,4 2 937 -1,8
  • Sources : Insee;DGE;CRT

Campings : forte baisse de la fréquentation hollandaise

Avec 2,9 millions de nuitées dans les campings, la fréquentation reste à un niveau élevé. Elle se contracte sous l’effet du repli de la clientèle étrangère. Les nuitées françaises augmentent faiblement. La fréquentation régresse de 3,4 % sur les emplacements nus mais croît de 2 % sur les emplacements locatifs (figure 3). Les Français apprécient ces emplacements, 40 % des nuitées sur les emplacements locatifs contre à peine plus de 20 % pour les étrangers. Les séjours y durent en moyenne deux fois plus longtemps.

Les nuitées hollandaises demeurent les plus nombreuses mais chutent de près de 10 %. Délaissant l’hôtellerie classique, la fréquentation britannique bondit de 12 % dans les campings, pour atteindre le score le plus important de ces cinq dernières années. La fréquentation suisse est également à son plus haut niveau.

La fréquentation diminue dans cinq départements. En Haute-Saône, Saône-et-Loire et Côte-d’Or, c’est la conséquence de la double baisse des clientèles françaises et étrangères. Dans le Jura et la Nièvre, la hausse de la clientèle française ne suffit pas à effacer la baisse étrangère. En revanche, le nombre de nuitées augmente de 3 % dans l’Yonne, porté par la clientèle étrangère (figure 2).

Mai et septembre ont été des mois propices au camping. D’une part, le calendrier des congés de mai a permis de programmer des séjours en début de saison. D’autre part, le climat doux et sec de septembre a favorisé la venue des « campeurs ».

Figure 3Fréquentation par type d'hébergement

Fréquentation par type d'hébergement
Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Durée moyenne de séjour (en jours) Évolution (en jours) Taux d'occupation (en %) Évolution (en points)
Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017 Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017 Avril-Sept. 2018 Avril-Sept. 2018/Avril-Sept. 2017
Hôtels 4 341 -1,4 1,35 -0,02 61,8 -0,4
Campings 2 937 -1,8 3,01 -0,04 29,2 -0,5
Emplacements nus 2 020 -3,4 2,53 -0,06 25,8 -0,8
Emplacements locatifs 918 +2,0 5,12 -0,01 47,2 +0,3
  • Sources : Insee;DGE;CRT

Définitions

Arrivées ou séjours  : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.

Nuitées  : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.

Taux d’occupation  : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).

Durée moyenne de séjour  : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.

Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.

Emplacement nu : emplacement dépourvu de toute forme d'hébergement. Y compris ceux réservés pour stationnement des campings-cars.

Emplacement locatif  : emplacement doté d'un hébergement de type bungalow, bungatoile, mobil-home.

Touriste français  : touriste résidant en France

Touriste étranger : touriste résidant hors de France

Pour en savoir plus

Gidrol.J-C., « Saison touristique d’été 2018 : Fréquentation en hausse, grâce à la clientèle non résidente », Insee Focus n° 134, novembre 2018.

Ovieve F., « Repli de la fréquentation hôtelière française en Bourgogne-Franche-Comté au 3e trimestre 2018 », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 70, novembre 2018.

Ovieve F., « Fréquentation hôtelière en légère baisse en Bourgogne-Franche-Comté au 2e trimestre 2018 », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 58, août 2018.