Plus d’habitants en 2016 qu’en 2011 dans les trois quarts des EPCI bretons

Muriel Cazenave, Insee

La population augmente dans 45 des 59 EPCI bretons entre 2011 et 2016. Toutefois, les taux de croissance de la population s’avèrent en général inférieurs à ceux constatés sur la période 2006-2011. Seuls des EPCI plutôt urbains, notamment les métropoles de Rennes et Brest, connaissent une amélioration de leur croissance démographique. Dans certaines zones moins densément peuplées, l’excédent migratoire, inférieur à celui de la période précédente, ne suffit plus à pallier le déficit du solde naturel.

Muriel Cazenave, Insee
Insee Flash Bretagne  No 49 - janvier 2019

La population bretonne augmente de 0,5 % par an entre 2011 et 2016. À l’échelle des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), la croissance démographique bénéficie essentiellement aux espaces périurbains autour de Rennes.

Une augmentation de la population dans 3 EPCI bretons sur 4

Entre 2011 et 2016, les trois quarts des 59 EPCI bretons connaissent une croissance démographique. Toutefois, comparé à la période 2006-2011, la population progresse moins, voire recule, dans de nombreux EPCI (figure 1). C’est en particulier le cas pour 11 EPCI situés plutôt dans le Centre-Bretagne et sur le littoral nord des Côtes-d’Armor et du Finistère. Après des hausses enregistrées entre 2006 et 2011, ces territoires comptent moins d’habitants en 2016 qu’en 2011. Il en est ainsi par exemple de la Communauté d’agglomération (CA) Lannion-Trégor Communauté (– 0,2 % après + 0,5 %). De leur côté, les EPCI sud-morbihannais, dans lesquels la population avait fortement augmenté entre 2006 et 2011, gagnent toujours des habitants mais à un rythme moindre, à l’image de la communauté de communes (CC) Questembert Communauté (+ 0,9 % après + 2,2 %).

Figure 1Une progression de la population des EPCI moindre entre 2011 et 2016Taux de variation annuel de la population entre 2006 et 2011

Une progression de la population des EPCI moindre entre 2011 et 2016
Code EPCI Libellé EPCI Nombre de communes Population 2016 Taux de variation annuel de la population (en %) entre 2006 et 2011
243500139 Rennes Métropole 43 443 192 0,8
242900314 Brest Métropole 8 208 930 -0,3
200042174 CA Lorient Agglomération 25 202 494 0,1
200067932 CA Golfe du Morbihan - Vannes Agglomération 34 166 661 1,1
200069409 CA Saint-Brieuc Armor Agglomération 32 151 517 0,8
200068120 CA Quimper Bretagne Occidentale 14 100 412 0,1
200065928 CA Lannion-Trégor Communauté 60 99 903 0,5
200068989 CA Dinan Agglomération 64 96 891 1,2
200043123 CC Auray Quiberon Terre Atlantique 24 86 301 1,4
243500782 CA du Pays de Saint-Malo - Saint-Malo Agglomération 18 82 577 -0,6
200039022 CA Vitré Communauté 46 80 368 1,3
200067981 CA Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération 57 73 703 0,3
200069391 CC Lamballe Terre et Mer 40 67 297 1,6
242900835 CA Morlaix Communauté 27 64 247 0,3
242900694 CA Quimperlé Communauté 16 55 464 1,4
200072452 CA Fougères Agglomération 33 55 391 0,3
200067460 CC Loudéac Communauté - Bretagne Centre 42 51 352 0,4
242900769 CA Concarneau Cornouaille Agglomération 9 49 955 0,0
242900801 CC du Pays de Landerneau-Daoulas 22 48 280 1,0
242900074 CC du Pays d'Iroise 19 48 043 1,3
245614433 CC Pontivy Communauté 25 46 027 0,6
243500741 CA Redon Agglomération* 23 44 740 0,9
200043990 CC Vallons de Haute-Bretagne Communauté 18 43 278 2,5
200067221 CC Centre Morbihan Communauté 19 42 645 1,7
200066777 CC Ploërmel Communauté 32 42 168 0,9
242900553 CC du Pays des Abers 13 40 699 1,3
200066785 CC de l'Oust à Brocéliande Communauté 26 39 077 0,7
242900702 CC du Pays Bigouden Sud 12 37 332 0,7
243500667 CC du Val d'Ille-Aubigné 19 35 692 1,9
243500733 CC Bretagne Romantique 27 34 937 2,5
242900751 CC du Pays de Landivisiau 19 33 066 1,4
200067072 CC Haut-Léon Communauté 14 31 517 0,0
200070662 CC Bretagne Porte de Loire Communauté 20 31 876 2,0
200069086 CC Leff Armor Communauté 28 31 258 1,4
243500725 CC Côte d'Émeraude 9 30 622 0,9
242900660 CC du Pays Fouesnantais 7 27 572 0,4
242900793 CC Communauté Lesneven Côte des Légendes 14 27 482 1,2
200027027 CC Arc Sud Bretagne 12 27 221 2,1
243500634 CC Au Pays de la Roche aux Fées 16 26 310 1,5
200038990 CC de Saint-Méen Montauban 18 26 303 2,3
243500774 CC Liffré-Cormier Communauté 9 25 590 1,0
243500659 CC Pays de Châteaugiron Communauté 6 25 537 1,5
243500550 CC Montfort Communauté 8 25 337 2,1
245614417 CC Roi Morvan Communauté 21 24 936 0,3
200070670 CC du Pays de Dol et de la Baie du Mont-Saint-Michel 19 23 537 1,8
245614383 CC Questembert Communauté 13 23 209 2,2
200066868 CC Presqu'île de Crozon-Aulne Maritime 10 23 112 0,4
200067247 CC Pleyben-Châteaulin-Porzay 17 23 015 0,5
200070688 CC Couesnon Marches de Bretagne 19 21 970 0,9
242200715 CC du Kreiz-Breizh (Cckb) 23 18 520 -0,4
242900645 CC Douarnenez Communauté 5 18 327 -0,8
243500618 CC de Brocéliande 8 18 066 1,9
242900710 CC du Haut Pays Bigouden 10 18 028 1,4
245600440 CC de Blavet Bellevue Océan 5 17 872 2,6
242900629 CC Cap Sizun - Pointe du Raz 10 15 406 -0,1
242900744 CC Poher Communauté 11 15 358 0,3
242900561 CC de Haute-Cornouaille 11 14 932 0,1
200067197 CC Monts d'Arrée Communauté 13 8 072 0,0
244400610 CA de la Presqu'île de Guérande Atlantique (Cap Atlantique)* 3 6 059 2,5
245600465 CC de Belle-Ile-en-Mer 4 5 396 0,8
  • * pour leur partie située dans la région Bretagne.
  • Source : Insee, recensements de la population.

Figure 1Une progression de la population des EPCI moindre entre 2011 et 2016Taux de variation annuel de la population entre 2006 et 2011

  • Source : Insee, recensements de la population.

Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016

Code EPCI Libellé EPCI Nombre de communes Population 2016 Taux de variation annuel de la population (en %) entre 2011 et 2016
243500139 Rennes Métropole 43 443 192 1,4
242900314 Brest Métropole 8 208 930 0,2
200042174 CA Lorient Agglomération 25 202 494 0,4
200067932 CA Golfe du Morbihan - Vannes Agglomération 34 166 661 0,9
200069409 CA Saint-Brieuc Armor Agglomération 32 151 517 0,2
200068120 CA Quimper Bretagne Occidentale 14 100 412 0,3
200065928 CA Lannion-Trégor Communauté 60 99 903 -0,2
200068989 CA Dinan Agglomération 64 96 891 0,6
200043123 CC Auray Quiberon Terre Atlantique 24 86 301 0,9
243500782 CA du Pays de Saint-Malo - Saint-Malo Agglomération 18 82 577 0,7
200039022 CA Vitré Communauté 46 80 368 0,9
200067981 CA Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération 57 73 703 -0,2
200069391 CC Lamballe Terre et Mer 40 67 297 0,5
242900835 CA Morlaix Communauté 27 64 247 -0,2
242900694 CA Quimperlé Communauté 16 55 464 0,3
200072452 CA Fougères Agglomération 33 55 391 0,4
200067460 CC Loudéac Communauté - Bretagne Centre 42 51 352 -0,2
242900769 CA Concarneau Cornouaille Agglomération 9 49 955 0,4
242900801 CC du Pays de Landerneau-Daoulas 22 48 280 0,7
242900074 CC du Pays d'Iroise 19 48 043 0,8
245614433 CC Pontivy Communauté 25 46 027 0,4
243500741 CA Redon Agglomération* 23 44 740 -0,1
200043990 CC Vallons de Haute-Bretagne Communauté 18 43 278 1,5
200067221 CC Centre Morbihan Communauté 19 42 645 0,4
200066777 CC Ploërmel Communauté 32 42 168 0,2
242900553 CC du Pays des Abers 13 40 699 0,5
200066785 CC de l'Oust à Brocéliande Communauté 26 39 077 0,3
242900702 CC du Pays Bigouden Sud 12 37 332 -0,2
243500667 CC du Val d'Ille-Aubigné 19 35 692 1,6
243500733 CC Bretagne Romantique 27 34 937 1,1
242900751 CC du Pays de Landivisiau 19 33 066 0,4
200067072 CC Haut-Léon Communauté 14 31 517 -0,4
200070662 CC Bretagne Porte de Loire Communauté 20 31 876 0,5
200069086 CC Leff Armor Communauté 28 31 258 0,6
243500725 CC Côte d'Émeraude 9 30 622 0,6
242900660 CC du Pays Fouesnantais 7 27 572 0,5
242900793 CC Communauté Lesneven Côte des Légendes 14 27 482 0,1
200027027 CC Arc Sud Bretagne 12 27 221 1,2
243500634 CC Au Pays de la Roche aux Fées 16 26 310 0,8
200038990 CC de Saint-Méen Montauban 18 26 303 1,0
243500774 CC Liffré-Cormier Communauté 9 25 590 1,8
243500659 CC Pays de Châteaugiron Communauté 6 25 537 1,9
243500550 CC Montfort Communauté 8 25 337 0,8
245614417 CC Roi Morvan Communauté 21 24 936 -0,6
200070670 CC du Pays de Dol et de la Baie du Mont-Saint-Michel 19 23 537 0,5
245614383 CC Questembert Communauté 13 23 209 0,9
200066868 CC Presqu'île de Crozon-Aulne Maritime 10 23 112 -0,3
200067247 CC Pleyben-Châteaulin-Porzay 17 23 015 0,2
200070688 CC Couesnon Marches de Bretagne 19 21 970 0,4
242200715 CC du Kreiz-Breizh (Cckb) 23 18 520 -0,7
242900645 CC Douarnenez Communauté 5 18 327 -0,9
243500618 CC de Brocéliande 8 18 066 1,7
242900710 CC du Haut Pays Bigouden 10 18 028 0,5
245600440 CC de Blavet Bellevue Océan 5 17 872 1,2
242900629 CC Cap Sizun - Pointe du Raz 10 15 406 -0,7
242900744 CC Poher Communauté 11 15 358 -0,6
242900561 CC de Haute-Cornouaille 11 14 932 -0,1
200067197 CC Monts d'Arrée Communauté 13 8 072 -0,6
244400610 CA de la Presqu'île de Guérande Atlantique (Cap Atlantique)* 3 6 059 0,7
245600465 CC de Belle-Ile-en-Mer 4 5 396 0,6
  • * pour leur partie située dans la région Bretagne.
  • Source : Insee, recensements de la population.

Taux de variation annuel de la population entre 2011 et 2016

  • Source : Insee, recensements de la population.

À l’opposé, la croissance démographique est redevenue positive dans Brest Métropole (+ 0,2 % après – 0,3 %) et la CA du Pays de Saint-Malo (+ 0,7 % après – 0,6 %). Outre ces deux territoires, la population progresse plus fortement qu’entre 2006 et 2011 dans les EPCI plutôt urbains, en premier lieu sur Rennes Métropole (+ 1,4 % après + 0,8 %) qui compte désormais 443 192 habitants (figure 2). Après une période de stagnation, la progression de la population atteint 0,3 % à 0,4 % dans les CA de Lorient, Quimper et Concarneau.

Figure 2Une forte croissance dans Rennes MétropoleÉvolution de la population des 10 EPCI les plus peuplés

Une forte croissance dans Rennes Métropole
EPCI Population 2016 Densité (en hab/km²) Variation annuelle du nombre d’habitants 2011-2016 Taux de croissance annuel de la population (en %)
Période 2011-2016
total dû au solde naturel dû au solde migratoire apparent
Rennes Métropole 443 192 623 5 848 1,4 0,6 0,7
Brest Métropole 208 930 959 407 0,2 0,3 -0,1
CA Lorient Agglomération 202 494 275 737 0,4 0 0,4
CA Golfe du Morbihan - Vannes Agglomération 166 661 204 1 387 0,9 0,1 0,8
CA Saint-Brieuc Armor Agglomération 151 517 250 283 0,2 0,1 0,1
CA Quimper Bretagne Occidentale 100 412 209 314 0,3 0,1 0,2
CA Lannion-Trégor Communauté 99 903 109 -165 -0,2 -0,5 0,3
CA Dinan Agglomération 96 891 102 616 0,6 -0,1 0,8
CC Auray Quiberon Terre Atlantique 86 301 162 717 0,9 -0,1 1
CA du Pays de Saint-Malo - Saint-Malo Agglomération 82 577 338 576 0,7 -0,2 0,9
  • Sources : Insee, recensements de la population.

Rennes : 4ᵉ métropole la plus dynamique de France

Ce regain de croissance constaté dans les deux métropoles bretonnes s’observe pour toutes les métropoles de France, à l’exception de celles du Grand Paris et de Grenoble-Alpes. L’amélioration du solde migratoire apparent en est la raison essentielle. Rennes Métropole figure au 4e rang national en termes de croissance de la population. Pour autant, sa densification reste modérée par rapport aux autres métropoles françaises. Cela s’explique par sa vaste emprise sur des territoires moins urbanisés.

Dans les communautés d’agglomération, représentatives des territoires de densité intermédiaire, la croissance de la population est plus faible (+ 0,4 %). Elle est ainsi en léger recul par rapport à la période précédente (+ 0,6 %), notamment parce que le solde naturel (différence entre les nombres de naissances et de décès) y est devenu négatif.

Au sein des communautés de communes, correspondant plutôt aux territoires les moins densément peuplés, la croissance de la population s’avère proche de la moyenne régionale (+ 0,5 %) entre 2011 et 2016. Elle ralentit toutefois par rapport à la période 2006-2011 (+ 1,2 %). Cette moindre croissance résulte de soldes migratoires divisés par deux entre ces deux périodes.

Un excédent migratoire parfois insuffisant pour pallier le déficit du solde naturel

Le solde migratoire est positif dans 9 EPCI sur 10 alors que le solde naturel est négatif dans la moitié des EPCI. Le solde migratoire joue ainsi un rôle prépondérant dans la croissance de la population.

Les EPCI de la couronne rennaise sont les plus dynamiques, notamment les CC du Pays de Châteaugiron Communauté (+ 1,9 %) et de Liffré-Cormier Communauté (+ 1,8 %). Elles font partie des 28 EPCI de la région cumulant soldes naturel et migratoire positifs. Tous ces EPCI se situent dans l’est de la Bretagne, le sud du Morbihan et dans les périphéries brestoise et briochine.

À l’opposé, les soldes naturel et migratoire sont négatifs dans 3 EPCI. Ainsi, dans la CC de Douarnenez Communauté, ces deux effets cumulés se traduisent par un recul de la population de 0,9 % en moyenne par an entre 2011 et 2016, rythme proche de celui déjà enregistré entre 2006 et 2011.

Les 28 autres EPCI présentent pour la plupart un solde naturel négatif et un solde migratoire positif. Dans une moitié de ces EPCI, le solde migratoire est suffisamment élevé pour contrebalancer les effets d’un solde naturel négatif. Ce sont plutôt des territoires présentant une façade littorale, comme dans le sud du Finistère ou sur la Côte d’Émeraude. Dans l’autre moitié de ces EPCI, les flux migratoires ne suffisent plus à maintenir le nombre d’habitants. Le solde migratoire y est en net déclin par rapport à la période précédente. Ces EPCI se situent au sein des territoires ruraux du Finistère et à l’ouest des Côtes-d’Armor.

Avertissement

Le questionnaire du recensement a changé en 2018 afin de mieux prendre en compte les situations de multi-résidence qui se développent. Ce nouveau questionnaire améliore l’observation des liens familiaux qui unissent les personnes habitant un même logement et simplifie le remplissage du questionnaire pour les personnes ayant plusieurs résidences, notamment les enfants de parents séparés.

Ces modifications ont cependant un effet sur les réponses de certaines personnes enquêtées et donc un impact sur la mesure de la population. Cet impact, à la baisse, corrige une sur-estimation du nombre de personnes en multi-résidence, dont certaines étaient comptabilisées jusqu’à présent à tort deux fois (une fois dans chacun de leurs logements).

Définitions

Les Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) sont des regroupements de communes ayant pour objet l'élaboration de « projets communs de développement au sein de périmètres de solidarité » (article L5210-1 du Code Général des collectivités territoriales). Ils sont soumis à des règles communes, homogènes et comparables à celles de collectivités locales.

Au 1er janvier 2018, la Bretagne compte 60 EPCI à fiscalité propre : 2 métropoles, 15 communautés d’agglomération et 43 communautés de communes.

Solde migratoire apparent
L'analyse de l'évolution de la population d'un territoire repose sur l'égalité suivante :
variation totale de la population = solde naturel (naissances - décès) + solde migratoire (entrées - sorties).

Dans cette égalité, le solde migratoire est estimé indirectement par différence entre la variation totale de population mesurée lors des opérations de recensement et le solde naturel issu des données de l’État civil.

Pour en savoir plus

Démographie des EPCI : la croissance se concentre dans et au plus près des métropoles / Vincent Vallès, Insee ; Dans : Insee Première n° 1 729 (2019, janvier)

Morbihan : moitié moins de communautés de communes au 1ᵉʳ janvier 2017 / Jean-Marc Lardoux et Jean-Charles Petit, Insee ; Dans : Insee Flash Bretagne n° 37 (2017, décembre)

Ille-et-Vilaine : en 2017, une densification des EPCI autour de Rennes Métropole / Rachel Collet, Insee ; Dans : Insee Flash Bretagne n° 36 (2017, novembre)

Finistère : 1 métropole, 4 communautés d'agglomération et désormais 16 communautés de communes / Jean-Charles Petit, Insee ; Dans : Insee Flash Bretagne n° 35 (2017, novembre)

Des EPCI moins nombreux et plus grands dans les Côtes-d’Armor / Jean-Charles Petit, Insee ; Dans : Insee Flash Bretagne n° 34 (2017, novembre)