Les créations en forte baisse en 2018Créations d’entreprises

Sébastien Seguin, Insee

En 2018, les créations d’entreprises baissent fortement : 758 entreprises ont été créées à Mayotte, soit 18 % de moins qu'en 2017. C'est dans le commerce de détail que la baisse est la plus forte (- 32 %), alors que le nombre de créations augmente de 5 % dans les services. Les trois quarts des nouvelles entreprises sont des entreprises individuelles, principalement des commerces. Les nouvelles entreprises mahoraises emploient un peu moins de salariés qu’en France (1,5 contre 2,7). Les créateurs d’entreprises individuelles sont un peu plus âgés qu’en France. Les femmes restent légèrement majoritaires parmi les créateurs d'entreprises.

Sébastien Seguin, Insee
Insee Flash Mayotte  No 81 - janvier 2019

En 2018, dans l’ensemble des secteurs marchands non agricoles, 758 entreprises ont été créées à Mayotte (figure 1). Le nombre de créations d’entreprises baisse fortement (- 18 %), après une année 2017 où elles avaient fortement augmenté. Cette baisse est à relier au mouvement social de février à avril 2018  les créations ont été trois fois moins nombreuses qu'en 2017 en mars et avril. C'est le plus bas niveau de créations d'entreprises depuis 2012.

En France, le nombre de créations d’entreprises progresse de 17 % et atteint un niveau record (figure 2). Dans les Outre-mer, il augmente plus modérément en Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion (entre + 5 % et + 12 %), et très fortement en Guyane (+ 35 %).

Figure 1La création d’entreprises au plus bas en 2018Évolution des créations d’entreprises

en nombre
La création d’entreprises au plus bas en 2018 (en nombre)
Sociétés Entreprises individuelles
2012 185 704
2013 188 657
2014 186 665
2015 211 614
2016 198 599
2017 194 734
2018 196 562
  • Données brutes.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Figure 1La création d’entreprises au plus bas en 2018Évolution des créations d’entreprises

  • Données brutes.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

En 2018, le taux de création d’entreprises mahorais reste ainsi parmi les plus faibles de France : 8,1 % contre 15,7 % au niveau national. Il s'explique notamment par le fait que le régime de micro-entrepreneur, qui représente 45 % des créations d'entreprises au niveau national, n'est pas en vigueur à Mayotte. En outre, le stock d’entreprises considérées comme actives à Mayotte est artificiellement gonflé car les cessations d’entreprises ne sont pas toujours déclarées.

Forte baisse de la création de commerces

Même s'il reste le secteur d'activité où les créations sont les plus nombreuses, c'est dans le commerce que les créations diminuent le plus en 2018 (- 32 % - figure 3).Cette forte baisse rompt avec la hausse des créations dans ce secteur en 2017. Les créations sont également nettement moins nombreuses dans la construction (- 22 %). La création d’entreprises est en revanche en hausse de 5 % dans les services. Elles retrouvent presque le niveau de créations de 2016 dans l'industrie, après une forte baisse en 2017.

Figure 2170 créations d'entreprises de moins qu'en 2017Créations d’entreprises dans les départements et régions d’outre-mer

en nombre
170 créations d'entreprises de moins qu'en 2017 (en nombre)
2016 2017 2018 Variation 2018 / 2017
(en %)
Mayotte 797 928 758 -18
La Réunion 6 084 6 249 6 568 5
Guadeloupe 4 098 4 399 4 942 12
Martinique 3 209 3 144 3 337 6
Guyane 1 505 1 347 1 813 35
France 554 031 591 267 691 283 17
  • Données brutes.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Figure 3Les créations augmentent légèrement dans les servicesCréations d’entreprises par secteur d’activité

en nombre
Les créations augmentent légèrement dans les services (en nombre)
2015 2016 2017 2018 Variation 2018 / 2017
(en %)
Industrie 48 37 22 33 50
Construction 97 97 109 85 -22
Commerce, transp., héberg. et restau. 493 485 591 424 -28
dont commerce ; réparation d'automobiles 407 419 494 336 (e) -32
Autres services 187 178 206 216 5
dont services aux entreprises 102 91 105 114 (e) 9
dont services aux particuliers 85 87 101 102 (e) 1
Ensemble 825 797 928 758 -18
  • Données brutes - (e) estimation sur les 11 premiers mois de l'année.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Les trois quarts des créations sont des entreprises individuelles

Les entreprises créées sous forme sociétaire (SA, SARL, SAS, etc.) restent peu nombreuses, mais leur nombre est stable en 2018 (figure 4). En 2018, 74 % des créations à Mayotte sont des entreprises individuelles contre 71 % en France.

Malgré la baisse des créations de commerces en 2018, la part des commerçants reste très élevée à Mayotte : 61 % des créations d'entreprises individuelles sont des commerçants (29 % en France). À l’inverse, la part des professions libérales est particulièrement faible (19 % contre 42 % en France), mais elle progresse chaque année (11 % en 2015).

Au moment de leur création, 5 % des nouvelles entreprises mahoraises emploient des salariés en 2018, soit davantage qu’au niveau national (3 %). Ces entreprises employeuses recrutent néanmoins moins qu’en France (1,5 salarié contre 2,7 en France). Elles emploient également moins de salariés que l'année précédente (2,3 en 2017).

Figure 4Peu de créations sous forme sociétaireCréateurs d’entreprises individuelles par catégorie juridique

en nombre
Peu de créations sous forme sociétaire (en nombre)
2018 2017 2016 2015
Sociétés 196 194 198 211
Entreprises individuelles dont : 562 734 599 614
Commerçants 315 476 401 406
Artisans (*) 93 139 123 137
Professions libérales 100 104 71 68
Autres entreprises individuelles 9 15 4 3
Ensemble 758 928 797 825
  • Données brutes - estimation sur les 11 premiers mois de l'année 2018.
  • (*) y compris artisans-commerçants
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Figure 4Peu de créations sous forme sociétaireCréateurs d’entreprises individuelles par catégorie juridique

  • Données brutes - estimation sur les 11 premiers mois de l'année 2018.
  • (*) y compris artisans-commerçants
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Plus de femmes et de 40 ans et plus parmi les créateurs qu'ailleurs

Malgré une population jeune, les créateurs d’entreprises individuelles sont en moyenne plus âgés à Mayotte qu’en France. Ainsi, les créateurs d’entreprises de moins de 30 ans sont deux fois moins nombreux (19 % contre 38 % en France). A contrario, la moitié des créateurs ont 40 ans et plus, contre un tiers en France.

En 2018, les femmes restent légèrement majoritaires parmi les créateurs d’entreprises individuelles (52 % après 56 % en 2017). C’est à Mayotte que la part des créatrices est la plus importante (39 % au niveau national). Huit nouvelles entreprises sur dix sont créées par des femmes dans les « activités pour la santé humaine et action sociale » et sept dans le « commerce de détail » (figure 5). À l’inverse, les hommes prédominent largement parmi les créateurs d’entreprises dans l'industrie et la construction (neuf sur dix) et les activités scientifiques et techniques (huit sur dix). 

Figure 5Les femmes sont majoritaires dans le commerceCréations d’entreprises individuelles par sexe et secteur d’activité en 2018

en %
Les femmes sont majoritaires dans le commerce (en %)
Hommes Femmes Ensemble
Industrie, construction 89 11 100
Autres services 52 48 100
Commerce, transport, hébergement et restauration 39 61 100
Ensemble 48 52 100
  • Données brutes - estimation sur les 11 premiers mois de l'année.
  • Champ : entreprises individuelles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Figure 5Les femmes sont majoritaires dans le commerceCréations d’entreprises individuelles par sexe et secteur d’activité en 2018

  • Données brutes - estimation sur les 11 premiers mois de l'année.
  • Champ : entreprises individuelles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des entreprises et des établissements - Sirene).

Définitions

La notion de création d’entreprises s’appuie sur le concept défini par Eurostat afin d’harmoniser les données européennes. Une création d’entreprise correspond à l’apparition d’une unité légale exploitante n’ayant pas de prédécesseur. Il n’y a création d’une entreprise que si elle s’accompagne de la mise en œuvre de nouveaux moyens de production.

Le champ sur lequel portent les créations d’entreprises correspond à l’ensemble des activités marchandes hors agriculture.

Les données brutes sont issues du répertoire Sirene.

Le taux de création est le rapport du nombre de créations d’entreprises de l’année sur le stock d’entreprises au 1er janvier de la même année.

Les « autres services » regroupent différents postes : information et communication, activités financières, activités immobilières, activités spécialisées, scientifiques et techniques, activités de services administratifs et de soutien, administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale, autres activités de services.

Pour en savoir plus

Les séries longues sur « Tableau de bord de la conjoncture à Mayotte » ;

Gourdon H., « Les créations d'entreprises en 2018 - En forte hausse, portées par les immatriculations de micro-entrepreneurs » Insee Première n° 1734, janvier 2019 ;

Jonzo A., « Les créations en nette progression en 2017 », Insee Flash Mayotte n°65, mars 2018 ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI ;