Les lycéens en Bretagne

En Bretagne, à la rentrée 2018, 239 lycées professionnels et d’enseignement général et technologique accueillent près de 122 000 élèves qui suivent un cursus conduisant au baccalauréat ou au certificat d’aptitude professionnelle (CAP). L’offre éducative est diversifiée, relevant de quatre ministères. Si 90 % des élèves dépendent de l’Éducation nationale, près de 11 000 lycéens sont inscrits dans un établissement agricole relevant du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, 200 jeunes dans un lycée du ministère des Armées et 600 autres dans un lycée maritime, géré par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

La Bretagne se distingue de la plupart des autres régions françaises par une forte présence de l’enseignement privé. La région affiche un taux de lycéens fréquentant des établissements privés de 43 %, supérieur de 20 points à la moyenne nationale. Ce taux est de 40 % dans l’enseignement relevant de l’Éducation nationale et atteint presque 80 % dans l’enseignement agricole.

Insee Dossier Bretagne
No 5
Paru le : Paru le 17/10/2019
Magali Février (Insee)
Insee Dossier Bretagne  No 5 - octobre 2019
Consulter

Des lycéens souvent scolarisés à proximité de leur domicile

Magali Février (Insee)

La fluidité des parcours scolaires des jeunes Bretons s’appuie sur les Bassins d’animation de la politique éducative (Bape). Au nombre de 12 en Bretagne, chacun d’entre eux regroupe tous les établissements du secondaire (collège et lycée) et de l’élémentaire situé sur une même zone géographique. En Bretagne, cette organisation territoriale permet qu’une large proportion des élèves suivant une scolarité en lycée – plus de 80 % en moyenne dans la région – réside et étudie dans le même Bape.

Cette proportion dépasse les 90 % pour les 3 Bape de Rennes, Brest et Saint-Brieuc. Cela s’explique par des densités relativement élevées de population d’où, le plus souvent, une offre importante d’établissements d’enseignement. La proportion de lycéens « stables » apparaît également élevée, de l’ordre de 75 %, autour des autres villes également dotées. Il en est ainsi en particulier de Quimper et Vannes…

Insee Dossier Bretagne

No 5

Paru le : 17/10/2019

Consulter