Indice des prix des logements anciens

Sources
Paru le : Paru le 27/11/2022
Consulter

Traitement statistique

Données sources

Les indices sont le fruit d'un partenariat, entériné par deux conventions, entre le Notariat (Conseil supérieur du Notariat et chambre des notaires de Paris), qui enregistre les données collectées lors de transactions immobilières, et l'Insee, qui apporte sa compétence méthodologique.
La grande majorité des transactions immobilières recueillies portent sur des logements, maisons et appartements, à parts relativement égales. Une partie des transactions restantes portent sur d’autres types de biens immobiliers (garages, locaux d’activité, immeubles entiers, terrains,…), mais ceux-ci ne donnent pas lieu au calcul d’indices de prix.

Fréquence de collecte des données

Trimestrielle

Collecte des données

Depuis la dernière mise à jour, le champ géographique du calcul de l’indice est la France (hors Mayotte).

Le travail qui mène de la rédaction d'un contrat de vente à la publication d'un indice est important. Chacun des (environ) 5 500 offices notariaux est invité à faire parvenir une copie de chaque acte de vente, soit par courrier, soit par envoi dématérialisé comme cela se développe depuis 2010. La vitesse à laquelle chaque office envoie les données est cruciale pour la qualité de l'indice : un acte qui arrive en retard pour le trimestre considéré ne sera pas utilisé pour le calcul de l’indice. D’où l’intérêt des envois dématérialisés, qui évitent les délais de regroupement d’actes et les délais postaux ; ils représentent désormais la majorité des envois.

Validation des données

L’indice Notaires-Insee des prix des logements anciens repose sur une méthodologie validée par le Conseil scientifique des indices Notaires-Insee (CSIN).