Indice des prix des produits agricoles à la production 

IPPAP

Sources
Paru le :Paru le25/05/2024
Consulter

Traitement statistique

Données sources

Quatre sources principales sont mobilisées au cours d'une campagne mensuelle de production d'indices (liste non exhaustive) : 
• les données sur les fruits et légumes frais, le lait de vache, les lapins, les volailles et œufs proviennent du Service de la statistique et de la prospective (SSP) du Ministère de l'Agriculture ;
• les données sur les animaux de boucherie (bovins, porcins, ovins, équidés), les pommes de terre, bananes, fleurs coupées, vins avec indication géographique protégée (IGP) et sans indication géographique (IG) sont issues de FranceAgriMer (établissement national des produits de l'agriculture et de la mer sous tutelle de l'État) ;
• les données sur les vins d'appellation d'origine protégée (AOP),les betteraves sucrière, les légumes pour transformation, le houblon, les légumes secs, le lin, les plants de pépinières, les autres laits et les semences proviennent de Comités interprofessionnels ; 
• les données sur les céréales, oléagineux, plants de pomme de terre et les protéagineux proviennent de la presse spécialisée.

Fréquence de collecte des données

Mensuelle

Collecte des données

Fichiers Excel et sites Internet pour l'essentiel

Élaboration des données

Les indices des prix des produits agricoles à la production sont des indices de Laspeyres à base fixe définie sur une période de 5 ans (les pondérations sont constantes au cours d'une base). Pour l'élaboration des coefficients de pondération de la base 2015 : les coefficients sont issus des comptes semi-définitifs de l'agriculture de 2015. Il s'agit des données à prix de base (subventions incluses, hors taxes). S'agissant de la rétropolation (calcul des indices des mois du passé) : Les indices des prix des produits agricoles à la production en base 2015 sont recalculés en utilisant les pondérations de la nouvelle base depuis janvier 2013. Les indices des mois précédents ont été calculés par rétropolation en chaînant les indices de la base 2010. Par construction, les variations mensuelles antérieures à janvier 2013 sont égales à celles qui étaient diffusées précédemment en base 2010.

Ajustement

La prise en compte de la saisonnalité des produits, à ne pas confondre avec la correction des variations saisonnières, est une caractéristique majeure de la méthodologie de calcul des indices des prix des produits agricoles à la production.
Elle est définie ainsi dans le manuel de 2008 : << La saisonnalité est l'expression du caractère variable de la production agricole selon la période de l'année. Suivant le degré de saisonnalité, certains produits disparaissent complètement du marché pendant tel ou tel trimestre (la valeur de pondération pour ce trimestre est égale à zéro), ou les pondérations varient d'un trimestre à l'autre. Les États membres doivent systématiquement appliquer une saisonnalité pour les fruits frais, les légumes et les pommes de terre, mais il est permis et même recommandé de prendre en compte l'effet de saisonnalité dans toute la production agricole (animale et végétale), si les données sont disponibles >>.
Les produits saisonniers ont une pondération variable selon le mois. Lorsque le produit est absent, son poids est égal à zéro. En pleine saison, son poids est le plus élevé. En début ou en fin de période de commercialisation, son poids peut être nettement inférieur à son niveau de pleine saison. Par exemple, pour les fraises, le poids atteint son maximum en mai, il est plus faible en avril, juin et juillet, et surtout en début de commercialisation en février et mars. D'août à janvier, il est égal à zéro.
Le panier de produits servant à établir l'indice mensuel des prix des produits agricoles à la production étant variable, il ne peut pas faire l'objet d'une comparaison d'un mois sur l'autre. La comparaison porte sur le même mois de l'année précédente. En revanche, pour toute catégorie de produit n'incluant aucun produit saisonnier, les comparaisons mensuelles sont possibles, leur panier étant fixe.

Mode de calcul des indices et cas particulier des fruits et légumes frais : les indices mensuels des produits et des regroupements de produits font l'objet d'un calcul par l'Insee. Ce calcul est effectué à partir des données de prix collectées. Les indices des regroupements de produits sont des moyennes pondérées des indices élémentaires. Font exceptions à ces principes, les données sur les fruits et légumes frais qui sont transmises à l'Insee directement sous forme d'indices par le service de la statistique et de la prospective (SSP) du Ministère de l'Agriculture.