Enquête sur l'usage de l'informatique, des technologies de la communication et le commerce électronique dans les entreprises de moins de 10 personnes occupées (2016)

TIC-TPE 2016

Sources
Paru le : Paru le 08/12/2022
Consulter

Gestion de la qualité

Cadre d'assurance qualité

Les différentes étapes de l'enquête garantissent que le processus répond aux exigences en matière de production statistique :
- tests réalisés en amont de la collecte, auprès de 53 entreprises
- tirage stratifié de l'échantillon
- relances et contrôles des données en cours de collecte
- apurement
- redressement de la non-réponse totale
- calage
- redressement de la non réponse partielle
- winsorisation

Évaluation de la qualité

S'agissant d'une enquête sur les très petites entreprises, le taux de réponse est moindre que celui habituellement obtenu sur les enquêtes TIC auprès des entreprises de 10 personnes occupées ou plus : il s'établit à 66,9 %, soit près de 15 points de moins que pour l'enquête TIC 2016. Ceci entraîne un impact plus important des phases de repondération dans le redressement de l'enquête, et donc dans les résultats estimés, notamment pour le secteur de l'hébergement et de la restauration, où le taux de réponse est de 60,2 %.

Avant toute exploitation, il est également utile d'apprécier la qualité des variables au travers de leur taux de non-réponse partielle et des intervalles de confiance fournis dans les indicateurs de qualité de l'enquête.

Variables à analyser avec précaution (liste non exhaustive) :
sur le type de contrat pour les connexions fixes :
CONNEX_FIXE_PRO
CONNEX_FIXE_GP
sur le type de contrat pour les connexions mobiles :
CONNEX_MOB_PRO
CONNEX_MOB_GP
sur les obstacles à l'accès à internet :
OB_NET_ACCES
OB_NET_COUT
OB_NET_SECU
OB_NET_AUT
sur les ventes web :
BTOC / BTOB
VENT_SITE_ENT
VENT_PL_MARCHE
sur le mode de transmission du paiement électronique :
TERM_RTC
TERM_IP
TERM_GPRS
sur les obstacles à l'utilisation d'ordinateur :
OB_ORD_AUT.

Il s'agit des variables présentant les plus forts taux de non-réponse partielle (seuil mis arbitrairement à 10%). Ces variables sont à interpréter avec précaution puisqu'une partie non négligeable des réponses a été imputée.

Cette liste n'est pas exhaustive, puisque d'autres éléments sont à prendre en compte, tels que la précision des estimations et le fait de croiser ou pas la variable avec des domaines de diffusion. Ainsi par exemple, pour les variables qualitatives, RES_LOC, SPEC_INT, APP_PORTABLE, OB_VW_PROD, ainsi que la plupart des variables du module C sur la sécurité informatique sont à interpréter avec précaution pour les secteurs J_s, M__ et N_L lorsque l'on croise SECTEUR_8 avec TAILLE_2 : les écarts-types élevés entraînent des intervalles de confiance assez larges (de plus de 10 points).
Parmi les variables quantitatives, le montant des ventes web (VENT_WEB_VAL) présente également des problèmes de précision, avec des coefficients de variation supérieurs à 20 % sur la plupart des domaines de diffusion. L'exploitation de cette variable est déconseillée et il faut proscrire la diffusion de volumes calculés à partir de cette variable.

Domaines de diffusion à analyser avec précaution (liste non exhaustive) :
Le Secteur des TIC (TIC=1), ainsi que les croisements SECTEUR_8 x TAILLE_2 et TIC x TAILLE_2 sont à analyser avec précaution, notamment pour les secteurs :
J_s : Information et communication ; réparation d'ordinateurs ;
M__ : Activités spécialisées, scientifiques et techniques ;
N_L : Services administratifs et de soutien ; activités immobilières ;
TIC=1 : Secteur des TIC.

Croisés avec TAILLE_2, ces secteurs d'activité présentent plusieurs fois avec des écarts-types supérieurs à 4 points et des coefficients de variation particulièrement élevés pour VENT_WEB_VAL.