Enquête capacité à innover et stratégie 2020

CIS 2020

Sources
Paru le : Paru le 01/10/2022
Consulter

Présentation statistique

Description des données

Les principaux thèmes abordés dans l'enquête CIS 2020 sont les suivants :
- la stratégie ;
- la co-création (participation active de l’utilisateur dans le développement d’un produit) et personnalisation (adaptation d’un produit sur demande des utilisateurs);
- les droits de propriété intellectuelle (dépôt de brevet, enregistrement de modèle etc.) ;
- la présence de l'innovation par type d'innovation (produits, procédés) ; 
- la part en chiffre d'affaires des innovations de produits introduites entre 2018 et 2020;
- les dépenses liées aux activités d'innovation ;
- l’existence de financements publics (nationaux, européens) ;
- les formes de coopération pour le développement des innovations ; 
- les facteurs expliquant l’absence d’innovation sur la période 2018-2020 ;
- la présence d’innovations apportant des bénéfices environnementaux.

Nomenclature

Les principaux domaines de diffusion sont le secteur d’activité de l’entreprise décrite selon la Nomenclature statistique des activités économiques dans la Communauté européenne (NACE rév.2)  et la taille de l’entreprise.

Couverture sectorielle

Les entreprises appartiennent aux divisions 05 à 81 de la NACE rév.2  (à l’exception de 75 : Vétérinaires). La catégorie juridique 7353 (Syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU)) est exclue.

Au sein de la section K de la NAF rev2 (divisions 64, 65 et 66), le champ des mutuelles était limité depuis CIS 2010. Depuis CIS 2018, seules les unités locales de certaines banques, soit les catégories juridiques 5195 et 6595, sont exclues.

Concepts et définitions statistiques

La frontière entre les innovations technologiques et non technologiques est de plus en plus tenue. Dès lors, la 4ème édition du manuel d’Oslo (octobre 2018) ne retient plus que les deux types d’innovation suivants :

- l’innovation de produits : il s’agit de  l’introduction sur le marché d’un bien ou d’un service nouveau ou significativement amélioré par rapport aux produits précédemment élaborés par l’entreprise. Elle inclut  les changements significatifs de design et les biens ou services numériques. Elle exclut la revente en l’état de nouveaux biens ou services et les changements de nature esthétique.

- l’innovation de procédés : il s’agit de la mise en œuvre dans l’entreprise d’un procédé nouveau ou significativement amélioré par rapport aux procédés précédemment employés par l’entreprise. Elle concerne la production et les méthodes de développement, la logistique et la distribution, le système d’information et de communication, les tâches administratives et la comptabilité, l’organisation des procédures, la gestion des relations avec les fournisseurs, l’organisation du travail, les processus de décision, les ressources humaines, le marketing, l’emballage, la tarification et le service après-vente.      

Dans la 3ème édition du manuel d’Oslo, donc pour les enquêtes CIS de 2008 à 2016, 4 types d’innovation étaient distingués :

- les innovations de produits , soit l’introduction sur le marché d’un bien ou service nouveau ou significativement amélioré par rapport aux produits précédemment élaborés par l’entreprise au regard de ses caractéristiques essentielles, de sa convivialité (facilité d’usage), ses composants (ou son utilisation) et des éléments intégrés ;

- les innovation de procédés, soit la mise en œuvre d’un procédé de production, d’une méthode de distribution ou d’une activité de soutien ou support nouveau ou significativement amélioré. Les innovations n’ayant trait qu’à l’organisation ou au marketing étaient exclues ;

- l’innovation d’organisation : il s’agit d’un nouveau mode de fonctionnement de l’entreprise (y compris la gestion des connaissances), une nouvelle méthode d’organisation du travail ou de ses relations externes qui n’étaient pas utilisés précédemment dans l’entreprise ;

- l’innovation de marketing : elle correspond à la mise en œuvre de concepts nouveaux ou de stratégies de vente nouvelles qui diffèrent significativement des méthodes de vente existant dans l’entreprise et qui n’avaient pas été utilisés auparavant. Elle inclut les changements dans le design, l’emballage ou la présentation d’un bien ou d’une prestation de services, son positionnement, sa promotion ou son prix s’ils ont un impact significatif.

Unité statistique

L’unité d’interrogation est l’entreprise (indépendante ou profilée). Suite au changement d’unité d’interrogation, un sur-échantillon composé d’unités légales est tiré. L’objectif est de comparer les réponses de ces unités légales à celles de l’entreprise à laquelle elles appartiennent. Les résultats seront seulement publiés au niveau de l’entreprise.

Population statistique

Les entreprises enquêtées sont des entreprises implantées sur le territoire français (métropole et DOM y compris Mayotte), actives au 31/12/2020 ayant eu au moins 6 mois d’activité, marchandes, exploitantes de 10 salariés ou plus (en ETP).

Les entreprises appartiennent aux divisions 05 à 81 de la  Nomenclature statistique des activités économiques dans la Communauté européenne (NACE rév.2, à l’exception de 75 : vétérinaires).

Au sein de la section K de la NACE rév.2 (divisions 64, 65 et 66), les sections 5195, 6595 sont exclues (agence locale de banque).

Zone géographique de référence

France

Couverture temporelle

2018 à 2020 selon les questions