Enquête sur les chaînes d'activité mondiales

CAM

Sources
Paru le : Paru le 07/12/2022

L’enquête « chaînes d’activité mondiale » est une enquête collectée tous les trois ans par le système statistique public. Elle permet d'améliorer les connaissances en matière de stratégie d'internationalisation des sociétés. L’enquête étudie la fragmentation des processus de production mis en œuvre par les entreprises, qui les conduit à externaliser en France ou à délocaliser à l’étranger des travaux réalisés jusque-là en interne, voire à relocaliser en France des activités réalisées à l’étranger.

L’enquête CAM est une enquête d’initiative européenne relevant d’un engagement volontaire (gentlemen’s agreement). Elle est facultative pour les millésimes 2012, 2016 et 2020. Elle deviendra obligatoire lors du prochain millésime (2023) et sera intégrée au règlement Fribs (règlement (UE 2019/2152). L’acte délégué est en cours d’élaboration par Eurostat.

Depuis près de vingt ans, Eurostat soutient et contribue activement au développement et à la mise en place des enquêtes sur les chaînes de valeur mondiales. En outre, les chaînes de valeur mondiales sont désormais incluses dans le règlement FRIBS. Le sujet des délocalisations/relocalisations est au cœur de l’actualité, en particulier sur l’année 2020.
Les « chaînes d’activité mondiales » recouvrent la fragmentation des processus de production mise en œuvre à l’échelle planétaire. Pour rester compétitives, les entreprises organisent de plus en plus leur production à l'échelle mondiale et font de plus en plus appel à des fournisseurs situés dans le monde entier. L’effet sur l'emploi dans les économies européennes peut être différent selon les types d'emplois.

L'édition 2020, cherche à étudier la fragmentation des processus de production mis en œuvre par les entreprises. Cette fragmentation les conduit à externaliser en France ou à délocaliser des tâches ou travaux réalisés jusque-là en interne, voire à relocaliser en France des activités précédemment délocalisées.

Des informations sur le type d’activités externalisées ou délocalisées et sur leur localisation (France, pays ou zones à l’étranger) sont collectées auprès d'entreprises établies en France. Les unités interrogées sont également questionnées sur l’impact des délocalisations en termes d’emploi, ainsi que sur les motivations et les freins rencontrés lors de leur mise en œuvre. L'enquête collecte aussi des informations sur les relocalisations (type d’activités relocalisées et raisons motivant cette décision) et sur le positionnement de l’entreprise dans la chaîne de valeur (achat/vente de biens, matériels et services à l'étranger). Une attention particulière est accordée aux effets de la crise sanitaire de la Covid-19 sur les projets de délocalisations/relocalisations.

Au niveau européen, le questionnaire a été présenté à un groupe de travail à Eurostat. La déclinaison française est largement basée sur la proposition européenne. Elle comporte une différence principale qui est l’ajout d’un module sur la relocalisation, absent cette année du questionnaire européen. Par ailleurs, nous avons deux modèles de questionnaire, une version adressée aux entreprises appartenant à un groupe et une version destinée aux sociétés indépendantes. Seule la formulation des questions et quelques modalités (la délocalisation au sein ou à l’extérieur du groupe principalement) diffèrent, la structure des deux questionnaires étant identique.

CAM 2020 est la troisième enquête sur cette thématique.

Documentation par millésimes

Enquête

Direction des statistiques d'entreprises (DSE)

Ponctuelle ou apériodique

intertitreintertitreintertitre