Enquête sur les personnes fréquentant les lieux de distribution d'aide alimentaire

Sources
Paru le : Paru le 06/12/2022

Le troisième volet d'un dispositif de suivi de l'aide alimentaire réalisé en partenariat avec la Drees
Un dispositif de suivi de l'aide alimentaire en France est mis en place par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (Insee) et la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES), en collaboration avec le secteur associatif et l'Union Nationale des Centres Communaux et intercommunaux d'Action Sociale (UNCCAS). L'étude des évolutions de l'aide alimentaire, en tant que marqueur du basculement dans la grande pauvreté, s'inscrit dans la démarche d'observation des impacts sociaux de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid19. L'objectif du dispositif est double : il s'agit de mettre en place un suivi quantitatif de l'activité d'aide alimentaire pour en déduire des tendances infra-annuelles à l'échelle départementale, et de mieux décrire le profil des bénéficiaires de l'aide alimentaire, en vue notamment d'identifier les caractéristiques des personnes qui se retrouvent en situation de précarité du fait de la crise sanitaire.
À l'heure actuelle, l'observation de la pauvreté par la statistique publique repose essentiellement sur des données d'enquête et des données administratives, qui permettent certes une appréciation précise et complète du phénomène, mais ne sont disponibles qu'après un certain décalage temporel. L'Insee et la DREES ont donc mis en place à partir de début 2021 un dispositif visant à fournir des éléments avancés sur l'évolution de la précarité et de la pauvreté dans le contexte de crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid19.
Les échanges avec différents réseaux associatifs d'aide alimentaire ainsi que l'UNCCAS ont conduit à engager une démarche reposant sur différents volets :
• Des remontées de données quantitatives sur l'aide alimentaire , transmises par les principaux réseaux à un rythme trimestriel et à un niveau départemental. Ces données permettront de mieux connaître l'évolution des bénéficiaires et des volumes distribués, ainsi que les disparités territoriales, avec un décalage limité dans le temps.
• Une enquête en ligne a été lancée à partir du printemps 2021 sur l'activité des sites de distribution d'aide alimentaire ainsi que des CCAS/CIAS, pour approfondir la connaissance des profils des publics aidés (quel que soit le type d'aide reçue) et apprécier les disparités locales au niveau le plus fin.
• Une enquête directement auprès des personnes fréquentant les centres de distribution d'aide alimentaire , réalisée par l'Insee en novembre-décembre 2021 dont les premiers résultats paraîtront au premier semestre 2022.

Description de l'enquête
L'objectif de l'enquête "Aide Alimentaire", réalisée par l'Insee à l'automne 2021, est notamment de mieux connaître les personnes fréquentant les lieux de distribution de l'aide alimentaire en France métropolitaine, en particulier celles nouvellement précarisées par la crise sanitaire de la Covid-19.
Il s'agit de recueillir des informations socio-démographiques sur leur profil, en s'attachant particulièrement à cerner celui des nouveaux bénéficiaires depuis l'été 2020, ainsi que sur leur fréquentation des services d'aide.
Cette enquête est réalisée dans des délais inédits afin de mesurer rapidement l'impact de la crise.
L'enquête aura lieu dans environ 300 centres de distribution d'aide alimentaire en nature (épicerie sociale, distribution de colis ou de repas) répartis sur toute la France métropolitaine, et constituant un échantillon globalement représentatif des activités d'aide alimentaire délivrées par le secteur associatif (grands réseaux d'aide alimentaire et associations indépendantes).
Dans chacun de ces centres, une vingtaine de personnes fréquentant les lieux, échantillonné sur place de manière aléatoire, sera interrogé par des enquêteurs et enquêtrices de l'Insee. L'enquête sera réalisée en face à face par des enquêteurs et enquêtrices de l'Insee. Plus de 4000 questionnaires devraient être recueillis.
Quelles sont les questions posées ?
Le questionnaire comporte plusieurs thématiques : conditions de vie et de logement, fréquence et ancienneté du recours à l'aide alimentaire, autres types d'aide reçue, impact de la crise sanitaire, santé, revenus et profession, études et enfance, origines et situation familiale.
Une enquête réalisée en étroite collaboration avec le secteur associatif
De nombreux acteurs de terrain ont participé à la conception de l'enquête avec l'Insee, à la fois les grands réseaux d'aide alimentaire (notamment les Restos du Cœur, le Secours Populaire, la Croix Rouge Française, l'ANDES, le Secours Catholique et la Fédération Française des Banques Alimentaires), mais aussi d'autres acteurs ayant l'expérience d'enquêtes auprès des personnes en situation de grande précarité, comme l'Observatoire du Samu Social de Paris ou Action contre la Faim.
Si l'enquête est menée par des agent.e.s de l'Insee, la connaissance du terrain par les bénévoles et responsables de sites sera par ailleurs une précieuse alliée pour assurer le succès de la collecte et ainsi garantir la qualité des informations recueillies.
Une enquête anonyme et non obligatoire
La réponse à l'enquête se fait sur la base du volontariat et le questionnaire est anonyme.
Au-delà de la collecte qui ne permettra pas de disposer de données identifiant les répondants, la confidentialité des données sera de toute façon garantie par le secret statistique.
La loi de 1951 sur le secret statistique implique que l'Insee est responsable en matière de sécurité des données individuelles collectées, même si celles-ci sont anonymes. Les informations individuelles contenues dans les fichiers sont couvertes par le secret professionnel le plus strict. Par ailleurs, les traitements réalisés par l'Insee seront au préalable validés par la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).

  • Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques
  • Institut national de la statistique et des études économiques

intertitreintertitreintertitre