L’agriculture en 2018 - Nouvelle hausse de la production, fort rebond du vin

Hélène Casset-Hervio, Didier Reynaud et Sabine Aufrant (division Industrie et agriculture, Insee)

Documents de travail
No E2019/03
Paru le : Paru le 04/07/2019
Hélène Casset-Hervio, Didier Reynaud et Sabine Aufrant (division Industrie et agriculture, Insee)
Documents de travail  No E2019/03 - Juillet 2019

En 2018, la production agricole en valeur progresse de 5,7 % et dépasse les niveaux antérieurs à la forte baisse de 2016. La production végétale rebondit nettement grâce à la hausse conjuguée du volume de vin (+ 28,7 %) et des prix des céréales et des pommes de terre. En revanche, la valeur de la production animale fléchit sous l’effet de la chute des prix du porc.

En parallèle, après quatre années de baisse, les charges des agriculteurs repartent à la hausse (+ 2,1 %), du fait de la remontée des prix de l’énergie. Toutefois, comme elles s’accroissent moins que la production, la valeur ajoutée de la branche agricole augmente nettement. L’emploi agricole continue par ailleurs à décroître. Au total, la valeur ajoutée brute au coût des facteurs par actif augmente de 7,0 % en 2018 en termes réels, après + 11,6 % en 2017. Le solde des échanges extérieurs de produits agricoles se redresse, porté par les ventes de céréales.

Pour en savoir plus