L'économie et la société à l'ère du numériqueÉdition 2019

Cet ouvrage inédit rassemble les données de la statistique publique rendant compte des transformations de l’économie et de la société par le numérique.

Insee Références
Paru le : Paru le 04/11/2019
L'économie et la société à l'ère du numérique - Novembre 2019
Consulter
Sommaire

Emploi salarié dans les TCSI

Insee Références

Paru le : 04/11/2019

Fin 2016, 925 000 personnes occupent un emploi salarié dans les secteurs des technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) en France (hors Mayotte). Elles représentent 3,7 % de l’emploi salarié total, une part un peu moins élevée qu’en 2000 (3,9 %). Au début des années 2000, à la suite de l’éclatement de la bulle internet, alors que l’emploi salarié global a continué de croître, l’emploi salarié dans les secteurs des TCSI a nettement baissé. Depuis 2002, sa part dans l’emploi salarié total fluctue entre 3,7 % et 3,8 % (figure 1).

Figure 1a - Évolution de l'emploi dans les TCSI de 2000 à 2016

indice base 100 au 31 décembre 2000
Figure 1a - Évolution de l'emploi dans les TCSI de 2000 à 2016 (indice base 100 au 31 décembre 2000) - Lecture : entre 2000 et 2016, l’emploi salarié des activités informatiques et services d’information progresse de 59 %.
Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques Commerce
de gros
d’équipements
TIC
Édition, audiovisuel et diffusion Télécom-
munications
Activités informatiques et services d’information Emploi salarié dans les TCSI
2000 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2001 97,8 101,6 102,0 99,9 108,1 102,4
2002 92,4 101,5 100,6 95,2 102,4 98,3
2003 88,1 101,3 93,7 92,9 103,7 95,7
2004 85,3 100,7 94,7 92,2 105,6 95,6
2005 84,4 101,5 95,6 92,7 110,5 97,2
2006 85,5 101,1 97,2 90,8 116,6 99,1
2007 82,9 101,9 99,3 89,6 122,0 100,4
2008 79,4 101,3 99,8 85,0 128,3 100,6
2009 73,4 95,3 96,8 81,2 129,5 97,8
2010 72,2 91,9 96,1 78,9 133,7 97,8
2011 71,7 94,7 95,4 78,2 138,7 99,0
2012 71,4 92,2 95,6 77,3 141,7 99,5
2013 70,1 92,6 95,3 72,3 143,5 98,6
2014 70,2 91,7 95,7 70,3 146,9 99,2
2015 68,6 93,1 95,5 68,7 152,0 100,0
2016 68,2 89,7 96,1 65,8 158,7 101,2
  • Lecture : entre 2000 et 2016, l’emploi salarié des activités informatiques et services d’information progresse de 59 %.
  • Champ : France hors Mayotte, salariés de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, Estimations d’emploi.

Figure 1a - Évolution de l'emploi dans les TCSI de 2000 à 2016

  • Lecture : entre 2000 et 2016, l’emploi salarié des activités informatiques et services d’information progresse de 59 %.
  • Champ : France hors Mayotte, salariés de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, Estimations d’emploi.

Depuis 2000, la tendance de l’emploi salarié varie fortement selon les secteurs des TCSI. Celui des activités informatiques et des services d’information a progressé de manière vigoureuse, passant de 255 000 emplois salariés en 2000 à 404 000 en 2016, soit une hausse de 59 %. Notamment, les activités de programmation et de conseil informatiques, qui composent 87 % de ce secteur en 2016, représentent près de deux emplois salariés des TCSI sur cinq en 2016, contre moins d’un sur cinq en 2000. À l’opposé, l’emploi du secteur de la fabrication de produits informatiques a fortement diminué (– 32 %), davantage même que l’industrie dans son ensemble (– 24 %). Dans les télécommunications, l’emploi salarié a aussi fortement reculé (– 34 %). Les dynamiques des autres secteurs sont moins marquées. Au total, la forte hausse dans le secteur des activités informatiques et des services d’information (+ 149 000) a été en grande partie contrebalancée par les baisses dans les télécommunications et dans la fabrication de produits informatiques (– 62 000 emplois dans les deux secteurs).

Les secteurs des TCSI sont moins féminisés que la moyenne de l’ensemble des salariés : fin 2016, un emploi salarié des TCSI sur trois est occupé par une femme, contre un sur deux dans l’emploi salarié total. Depuis 2000, la proportion des femmes dans les secteurs des TCSI a légèrement baissé, alors qu’elle a augmenté dans l’ensemble des secteurs (figure 2). Avec un peu plus d’un emploi salarié sur deux occupé par une femme en 2016, le secteur de l’édition, de l’audiovisuel et de la diffusion est le plus féminisé des secteurs des TCSI. Le secteur du commerce de gros d’équipements TIC demeure aussi proche de la parité (49 % en 2016). À l’inverse, la proportion des femmes est relativement faible et a diminué depuis 2000 dans le secteur de la fabrication de produits informatiques (de 35 % à 31 %) et dans celui des télécommunications (de 37 % à 34 %). Le secteur des activités informatiques et services d’information est le moins féminisé : 28 % de femmes en 2016, en légère baisse depuis 2000 (30 %).

Figure 2a - Emploi salarié dans les secteurs des TCSI

Figure 2a - Emploi salarié dans les secteurs des TCSI
Niveau (en milliers) Évolution 2000-2016 (en %)
2016 2010 2000
Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26) 132,1 140,0 193,9 -31,8
Commerce de gros d’équipements TIC (46.5) 54,4 55,8 60,7 -10,3
Édition, audiovisuel et diffusion (JA) 215,1 215,1 223,8 -3,9
Édition (58) 124,8 125,5 145,1 -14,0
Production films cinéma., de vidéo, et de programmes TV (59) 56,0 55,6 51,4 9,0
Programmation et diffusion (60) 34,4 34,0 27,3 26,0
Télécommunications (61) 119,3 142,9 181,2 -34,2
Activités informatiques et services d’information (JC) 404,0 340,4 254,6 58,7
Programmation, conseil et autres activités informatiques (62) 350,2 289,6 205,9 70,1
Services d’information (63) 53,8 50,8 48,7 10,5
Ensemble des secteurs des TCSI 925,0 894,3 914,1 1,2
Ensemble de l'emploi salarié 24 682,5 24 300,1 23 279,2 6,0
  • Champ : France hors Mayotte, salariés de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, Estimations d’emploi.

En 2016, les moins de 30 ans représentent 22 % de l’emploi salarié des secteurs des TCSI, soit une proportion identique à la moyenne de l’ensemble des salariés. Toutefois, cette part varie fortement au sein des secteurs des TCSI. Les moins de 30 ans représentent ainsi 13 % de l’emploi salarié dans la fabrication de produits informatiques et 14 % dans les télécommunications. À l’opposé, ils en constituent 28 % dans les activités informatiques et les services d’information, qui comprennent notamment la programmation et le conseil informatiques.

En 2016, un salarié des secteurs des TCSI gagne en moyenne 3 220 euros nets par mois, soit 990 euros de plus que dans l’ensemble des secteurs du privé (figure 3). Les rémunérations mensuelles moyennes sont relativement homogènes, variant de 3 060 euros dans les services d’information à 3 600 euros dans les activités de programmation et de diffusion. Le niveau élevé des salaires dans les secteurs des TCSI est directement lié à la forte proportion de cadres. Avec plus de trois emplois salariés sur cinq occupés en 2016, la part des cadres dans les secteurs des TCSI est trois fois plus importante que dans l’ensemble des secteurs. En 2016, un cadre des TCSI gagne en moyenne 3 850 euros par mois, soit un peu moins que dans l’ensemble des secteurs privés (4 060 euros). Au sein de cette catégorie de salariés, la disparité de salaires entre secteurs est plus marquée : de 3 470 euros dans les activités de programmation et de conseil informatiques à 5 050 euros dans le secteur du commerce de gros d’équipements TIC.

Figure 3 - Salaires nets en équivalent temps plein et part des cadres dans les secteurs des TCSI en 2016

Figure 3 - Salaires nets en équivalent temps plein et part des cadres dans les secteurs des TCSI en 2016
Salaires (en euros) Part des cadres (en %) Salaires des cadres (en euros)
Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26) 3 199 47 4 405
Commerce de gros d’équipements TIC (46.5) 3 473 47 5 045
Édition, audiovisuel et diffusion (JA) 3 348 62 4 050
Édition (58) 3 364 67 3 981
Production films cinéma., de vidéo, et de programmes TV (59) 3 150 48 4 247
Programmation et diffusion (60) 3 600 65 4 083
Télécommunications (61) 3 333 52 3 931
Activités informatiques et services d’information (JC) 3 105 73 3 533
Programmation, conseil et autres activités informatiques (62) 3 112 76 3 473
Services d’information (63) 3 057 53 4 106
Ensemble des secteurs des TCSI 3 224 63 3 852
Ensemble du privé et des entreprises publiques 2 238 20 4 060
  • Champ : France hors Mayotte, salariés du privé et des entreprises publiques, y compris bénéficiaires de contrats aidés. Sont exclus les apprentis, les stagiaires, les salariés agricoles et les salariés des particuliers-employeurs.
  • Source : Insee, DADS.

Définitions


Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Champ

Technologies, contenus et supports de l’information (TCSI) : elles désignent les activités économiques correspondant aux codes de la nomenclature d’activités française (NAF) suivants et les produits associés : fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques (26), commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5), édition – livres, périodiques, logiciels (58), production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision : enregistrement sonore et édition musicale (59), programmation et diffusion – radio, télévision (60), télécommunications (61), programmation, conseil et autres activités informatiques (62), services d’information dont traitement de données, hébergement et portails internet (63). Ce champ correspond approximativement aux « technologies de l’information et de la communication » (TIC) et aux « contenus et supports » définis par l’OCDE.

Faute de données disponibles dans la comptabilité nationale et les estimations d’emploi, il exclut la réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication (95.1). À l’inverse, il inclut des technologies connexes aux TIC : la fabrication d’instruments et d’appareils de mesure, d’essai et de navigation, l’horlogerie (26.5), la fabrication d’équipements d’irradiation médicale, d’équipements médicaux et électro-thérapeutiques (26.6), ainsi que la fabrication de matériels optiques et photographiques (26.7). Pour l’analyse en valeur ajoutée dans la fiche 3.5, le secteur du commerce de gros d’équipement de l’information et de la communication (46.5) est ajouté à partir des données du compte du commerce aux données des autres branches des TCSI, la donnée par branche étant indisponible à ce niveau de détail de la NAF en comptabilité nationale. De même, pour des raisons de comparabilité internationale, les activités de commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication (46.5) ne sont pas prises en compte dans la fiche 5.3.

Ce champ n’identifie pas l’ensemble de l’économie numérique. Conformément à leur objectif de décrire des activités, indépendamment de leur mode d’exercice, les nomenclatures statistiques disponibles agrègent les activités économiques sans tenir compte de leur degré de numérisation. En particulier, elles ne permettent pas d’isoler le commerce électronique et les plateformes sur Internet.

Définitions

Pour en savoir plus