Insee
Insee Flash Pays de la Loire · Mars 2021 · n° 109
Insee Flash Pays de la LoireEntrée plus difficile dans la vie active, surtout pour les jeunes peu diplômés

Hélène Chesnel, Laurent Féfeu (Insee)

En 2017, les jeunes ligériens ont plus de difficultés à trouver un emploi qu’il y a dix ans, exception faite des plus diplômés. Pour autant, les jeunes de 15 à 29 ans sortis du système scolaire sont de plus en plus diplômés. Dans la région, les jeunes sont moins souvent non diplômés qu'en France de province. Les jeunes les plus diplômés occupent plus souvent qu’il y a dix ans des postes dans toutes les professions, au détriment des moins diplômés.

Insee Flash Pays de la Loire
No 109
Paru le : Paru le 23/03/2021

334 800 jeunes de 15 à 29 ans sur le marché du travail

En 2017, 334 800 jeunes ligériens de 15 à 29 ans ont achevé leurs études. Pour trouver un premier emploi, le niveau de diplôme est souvent décisif. En période de crise, notamment avec la pandémie de Covid-19, les difficultés sont accentuées pour les actifs les moins diplômés, particulièrement les jeunes qui n'ont pas ou peu d'expériences professionnelles. Pour certains territoires, l’insertion des jeunes sur le marché du travail est un défi à la fois pour les retenir et accueillir des familles.

Insertion plus difficile des jeunes sur le marché du travail, particulièrement pour les non-diplômés

Les jeunes actifs s’insèrent plus difficilement sur le marché de l’emploi que dix ans auparavant (figure 1). Dans la région, 73 % des jeunes de 15 à 29 ans ayant terminé leurs études ont un emploi en 2017, soit 6 points de moins qu’en 2007. Cette baisse de l’emploi est liée à la crise de 2008 qui a touché toutes les classes d’âge. Elle s’explique également par les réformes des retraites qui maintiennent plus longtemps en emploi les seniors de 55 à 64 ans au détriment des plus jeunes. Les Pays de la Loire restent cependant la région de France de province où le taux d’emploi des jeunes est le plus élevé.

Figure 1Part des jeunes de 15 à 29 ans en emploi selon le niveau de formation en 2007 et 2017 (en %)

Part des jeunes de 15 à 29 ans en emploi selon le niveau de formation en 2007 et 2017 (en %)
Pays de la Loire 2007 Pays de la Loire 2017 France de province 2007 France de province 2017
Sans diplôme 51,3 36,7 42,9 33,7
Brevet 59,3 47,9 56,8 45,4
CAP-BEP 78,0 69,5 71,3 64,2
Bac 83,3 76,9 78,7 71,0
Bac+2 89,6 84,9 87,5 81,5
Bac+3 ou plus 86,4 86,1 85,8 83,9
  • Champ : jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les Pays de la Loire déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, Recensements de la population (RP) 2007 et 2017.

Figure 1Part des jeunes de 15 à 29 ans en emploi selon le niveau de formation en 2007 et 2017 (en %)

  • Champ : jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les Pays de la Loire déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, Recensements de la population (RP) 2007 et 2017.

S’insérer sur le marché du travail devient plus difficile surtout pour les jeunes ligériens sans diplôme. En dix ans, le taux d’emploi des non-diplômés diminue de 15 points, soit la plus forte baisse des régions de province. L’accès au marché de l’emploi se dégrade aussi pour les jeunes titulaires du brevet et pour les CAP-BEP. A contrario, le taux d’emploi des jeunes ligériens titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 ou supérieur se stabilise sur la période alors qu’il baisse partout en France de province.

Par ailleurs, dans les Pays de la Loire comme en France de province, les chances de trouver un emploi sont d’autant plus élevées que les jeunes sont diplômés. En 2017, 86 % des jeunes titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 ou plus travaillent, contre 37 % des non-diplômés.

Élévation du niveau général de formation des jeunes

L’insertion des jeunes sur le marché du travail devient plus difficile alors que les jeunes sont plus diplômés en 2017 que dix ans auparavant (figure 2). La part des jeunes de 15 à 29 ans sortis du système scolaire sans diplôme diminue, dans la région comme en France de province. Les jeunes sont aussi moins souvent titulaires d’un brevet ou d’un CAP-BEP. En contrepartie, ils sont davantage bacheliers qu’en 2007. La transformation, en 2007, du cursus amenant au bac professionnel en trois ans après le collège au lieu de quatre ans participe à cette augmentation.

Figure 2Répartition des jeunes selon le diplôme le plus élevé obtenu en 2007 et 2017 (en %)

Répartition des jeunes selon le diplôme le plus élevé obtenu en 2007 et 2017 (en %)
Pays de la Loire 2007 Pays de la Loire 2017 France de province 2007 France de province 2017
Sans diplôme 11,0 9,3 14,6 11,7
Brevet 4,7 4,3 5,6 5,0
CAP-BEP 26,7 22,5 25,8 22,5
Bac 26,2 28,5 24,2 27,7
Bac+2 20,2 15,1 17,9 13,4
Bac+3 ou plus 11,2 20,3 11,9 19,7
  • Champ : jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les Pays de la Loire déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, RP 2007 et 2017.

Figure 2Répartition des jeunes selon le diplôme le plus élevé obtenu en 2007 et 2017 (en %)

  • Champ : jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les Pays de la Loire déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, RP 2007 et 2017.

La part des jeunes titulaires d’un diplôme bac+3 ou plus augmente de 9 points en dix ans. Cette hausse est liée, en partie, au fait que les jeunes terminent moins souvent leurs études avec un diplôme de niveau bac+2 qu’auparavant. La réforme licence-master-doctorat, en 2004 contribue à l’élévation du niveau de diplôme avec le remplacement du DEUG en 2 ans par la licence en 3 ans. Par ailleurs, la bonne santé économique de la région attire de jeunes actifs très diplômés.

Le niveau de diplôme des jeunes actifs augmente ainsi fortement : le nombre de jeunes sans diplôme diminue de 19 %, tandis que le nombre de jeunes titulaires d’un diplôme bac+3 ou plus progresse de 74 %, soit la plus forte hausse des régions de province.

Moins de jeunes non diplômés dans la région qu’au niveau national

Les jeunes sont moins souvent non diplômés dans les Pays de la Loire qu’en France de province. En 2017, 31 100 jeunes de 15 à 29 ans ayant fini leurs études n’ont aucun diplôme, soit 9 % contre 12 % en France de province. La région se place ainsi en 2e position des régions ayant la part la plus faible de jeunes sans diplôme, signe d’un moindre décrochage scolaire.

En revanche, dans la région, 64 % des jeunes sont bacheliers ou diplômés du supérieur, soit 3 points de plus qu’en France de province. En 2017, 29 % des jeunes ayant terminé leurs études ont le baccalauréat, 15 % ont un diplôme de niveau bac+2 et 20 % de niveau bac+3 ou plus.

Les entreprises recrutent des jeunes de plus en plus diplômés dans toutes les professions

Avec l’élévation du niveau général de formation des jeunes ligériens, les jeunes les plus diplômés investissent plus souvent qu’il y a dix ans toutes les professions au détriment des moins diplômés (figure 3). Chez les ouvriers et les employés, les parts des jeunes non diplômés et des titulaires de CAP-BEP baissent au profit des bacheliers et des diplômés de l’enseignement supérieur.

Figure 3Variation de la part de chaque diplôme par catégorie socioprofessionnelle entre 2007 et 2017 (en points)

Variation de la part de chaque diplôme par catégorie socioprofessionnelle entre 2007 et 2017 (en points) - Lecture : parmi les jeunes ouvriers, la part des titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 ou plus augmente de 2 points entre 2007 et 2017.
Sans diplôme Brevet CAP-BEP Bac Bac+2 Bac+3 ou plus
Ouvriers -4,2 -0,8 -6,6 6,9 2,7 2,0
Employés -1,7 -0,8 -3,9 4,1 -5,0 7,3
Professions intermédiaires -0,4 -0,3 -0,7 -2,2 -18,7 22,3
Cadres et professions intellectuelles supérieures -0,8 -0,4 -0,5 -2,5 -8,3 12,6
Artisans Commerçants Chefs d’entreprises -0,9 -0,4 -5,4 0,3 -1,6 8,0
Agriculteurs exploitants -1,0 0,1 -3,6 -3,1 1,5 6,0
Ensemble -2,5 -0,7 -5,1 2,2 -5,5 11,6
  • Lecture : parmi les jeunes ouvriers, la part des titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 ou plus augmente de 2 points entre 2007 et 2017.
  • Champ : jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les Pays de la Loire ayant un emploi et déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, RP 2007 et 2017.

Figure 3Variation de la part de chaque diplôme par catégorie socioprofessionnelle entre 2007 et 2017 (en points)

  • Lecture : parmi les jeunes ouvriers, la part des titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 ou plus augmente de 2 points entre 2007 et 2017.
  • Champ : jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les Pays de la Loire ayant un emploi et déclarant ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement.
  • Source : Insee, RP 2007 et 2017.

Les jeunes occupant un poste de profession intermédiaire sont plus souvent titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 ou plus (+ 22 points) et moins fréquemment de niveau bac+2 (− 18 points). La part de jeunes ayant un diplôme bac+3 ou plus augmente également dans toutes les autres catégories socioprofessionnelles, notamment pour les cadres et les professions libérales, même si les hausses sont moins prononcées.

En dix ans, les entreprises recrutent ainsi de plus en plus de jeunes très diplômés, y compris pour les métiers peu qualifiés. Le niveau de diplôme des jeunes sur le marché du travail augmente plus vite que l’emploi dans les professions très qualifiées. Ainsi, en dix ans, le nombre d’emplois de cadre augmente de 27 % alors que le nombre de jeunes de niveau bac+3 ou plus augmente de 74 % dans la région.

Publication rédigée par : Hélène Chesnel, Laurent Féfeu (Insee)

Définitions


La France de province recouvre toutes les régions de métropole excepté l’Île-de-France.

Champ

Cette étude porte sur les jeunes de 15 à 29 ans non étudiants ou apprentis, qui déclarent ne pas être inscrits dans un établissement d’enseignement. En se limitant aux personnes ayant achevé leurs études, les jeunes en situation de cumul emploi/scolarité sont exclus. Les résultats sont issus des recensements de la population de 2007 et 2017, et font référence au diplôme le plus élevé que les individus ont déclaré posséder.

Pour en savoir plus

Chesnel H., Manceau C., Les jeunes ligériens plus souvent en emploi, Insee Flash Pays de la Loire, n° 92, mars 2019.

Aguer O., L’enjeu de la formation des jeunes face aux besoins du marché du travail, Insee Analyses Pays de la Loire, n° 15, juin 2015.

Bonnefoy V., Gray P., L’insertion professionnelle des jeunes de plus en plus difficile pour les non diplômés, Insee Analyses Pays de la Loire, n° 2, octobre 2014.

Picart C., Le non-emploi des peu ou pas diplômés en France et en Europe : un effet classement du diplôme, Insee Références, juillet 2020.